Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 Le système scolaire japonais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
Murakumo Kaenguma
Yomotsu Corporation

Messages : 925
Age du perso : 42 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
Yomotsu Corporation
MessageSujet: Le système scolaire japonais.   Mer 3 Déc - 12:20


tag : tag: #school #japan #helpset

at : Okuse, Central Japan.date : Ven 24 Avr 2015 - 11:58


❝ Le système scolaire japonais ❞

Le système scolaire:

Comme chez nous, le cursus japonais est divisé en quatre grandes étapes : l'école primaire, le collège, le lycée, puis les études supérieures. La différence, c'est que le primaire compte six années et le collège, trois. Les années se comptent par ordre croissant (1ère année, 2ème année ect.) et l'enseignement reste assez général jusqu'au lycée (mis à part dans les cursus spécialisés). Ce n'est que lors de l'entrée à l'université que la plupart des jeunes choisissent leur orientation. Une autre différence en France, l’uniforme est omniprésent au Japon. Chaque école, même la maternelle, possède son modèle de jupes et de blazers, sans oublier les pantoufles, identiques pour tous et interchangeables.

L'intégration d'un lycée et d'une université:

Il n'existe pas de diplôme comme le brevet des collèges ou le baccalauréat, par contre il faut passer un examen pour entrer dans les lycées et les universités. Les écoles publiques sont gratuites jusqu'au collège. Mais à partir du lycée, il faut payer des frais de scolarité, et arrivé à l'université, il faut compter environ 3 ou 4 fois ce que demande un établissement privé en France pour s'inscrire dans un établissement public ! Si on a les moyens financiers, les écoles privées sont généralement plus accessibles.

Le rythme scolaire:

L’école au Japon débute en avril. L’année est divisée en trois trimestres (avril-juillet / septembre-décembre / janvier-mars). Les vacances principales (celles qu’en France nous appelons grandes vacances) séparent le premier et le deuxième trimestre ; elles ont lieu en août et durent un mois environ. D’autres vacances sont programmées entre chaque trimestre, à Noël (15 jours), et à la fin de l’année scolaire (3 semaines). Les Français jugent que cela est trop peu mais heureusement il y a beaucoup de jours fériés et de journées d’école consacrées à des activités extrascolaires.

Les élèves japonais ont cours du lundi au vendredi, généralement de 8 h 30 à 15 h 30 et deux samedis par mois (le 1er et le 3e, de 8 h 30 à midi). Les cours durent 50 minutes et sont entrecoupés de pauses de cinq minutes. La coupure prévue pour le repas de midi est de 35 minutes. Les véritables cours (maths, langues …) ont toujours lieu le matin. L'après-midi est généralement réservée aux activités culturelles et sportives.

Rare sont des élèves qui rentrent à la maison juste après les cours car les élèves sont chargés de nettoyer leurs classes à la fin des cours, par groupes de deux ou trois, qui sont formés au début de l'année scolaire. Une fois le ménage terminé, de nombreux élèves se rendent à des juku, des cours privés qui dispensent des enseignements complémentaires. La majorité des élèves n'en partent pas avant 22 h, voire 23 h. Des cours sont également dispensés durant le weekend et les vacances scolaires.

Les matières

Jusqu’à la fin de la première année de lycée, toutes les matières sont obligatoires. Ces matières sont : Japonais, Maths (Analyse et Algèbre), Anglais, Sciences, Sciences sociales (Histoire, Économie, Géographie), Sport et Art.

Au début de la seconde année, l’élève choisit entre deux branches (section scientifique ou section littéraire) mais on ne lui propose quasiment aucune matière à option. Certaines écoles, en revanche, sont plus axées sur les langues, et d’autres plus orientées sur les sciences.

Les clubs au sein de l'école:

Au Japon, les activités extra-scolaires n’existent quasiment pas. Elles correspondent en fait aux activités pratiquées au sein de l’école. À la rentrée scolaire, les élèves choisissent obligatoirement un club sportif (baseball, football, basket, athlétisme, kendo etc.) ou artistique (théâtre, art plastique, chorale, ikebana, cérémonie du thé etc.).

Bien qu'un professeur soit nommé pour les suivre, ce sont généralement les élèves eux-mêmes qui prennent en charge leur club. L'association des élèves réunit les délégués, élus par leurs camarades. Ils s'occupent du bon fonctionnement de la vie scolaire, allant de la gestion des clubs jusqu'à l'organisation des événements sportifs, organisés chaque automne et dans chaque école. Certains clubs, notamment les clubs sportifs, organisent des entraînements intensifs durant même les vacances en vu de participation à des compétitions sportives entre écoles, dont certaines sont nationales. Il existe d'autres événements très importants et souvent pris en charge par les élèves eux-même au sein d'une école : la cérémonie de la rentrée (en avril, sous les cerisiers en fleurs), la kermesse, la fête culturelle, les voyages scolaires …

Les vacances:

Pendant les vacances les écoles ne sont pas totalement fermées au Japon. Cela dépend bien sûr des établissements mais en général il y a toujours quelques activités et des professeurs. Il y a des cours de rattrapage par exemple ou des clubs qui se réunissent pendant les vacances... Les élèves ont d'ailleurs des devoirs de vacances plus ou moins importants (pour ne pas casser le rythme). Il ne faut pas oublier non plus que les festivals à l'école sont très importants. C'est pour les élèves un moment de créativité, de récréation mais aussi de travail de groupe et de vie en communauté. En général il peut y avoir un festival culturel et un festival sportif.

L'école au Japon est très différente de celle en France. Les élèves sont en général invités à y rester pour être en communauté avec les autres élèves (au travers des clubs principalement) mais pas seulement, les professeurs restent eux aussi assez tard dans l'établissement. Contrairement à la France où un enseignant va, comme les élèves, rentrer chez lui une fois qu'il a terminé, au Japon il va rester dans la salle des profs pour corriger ses devoirs mais surtout être à la disposition des élèves s'ils ont la moindre question. Il n'est pas rare que des élèves aient même le numéro de téléphone personnel de leur professeur. En règle général, les professeurs sont disponibles pour leurs élèves. La fonction de professeur est très respectée au Japon.



A cat who has lost a leg is snickering this way : the young lady over there, let's play ! Yai, shall we play a prank ? Yai, shall we go play ? Let's dance, young lady !
The fear of what's inside of me ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t365-kaenguma-the-beautiful-shadow-of-the-demons-frenzied-dance#4342 http://tokusatsu.forum-pro.fr/t367-kaenguma-fear-of-whats-inside-of-me-tell-me-can-a-heart-be-turned-to-stone#4377
 
Le système scolaire japonais.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Systeme scolaire japonais.
» Comparaison du système scolaire
» Un système scolaire inadequat ne peut produire que des ratés.
» Le système scolaire scanadinave (Norvège)
» Le système scolaire de Beauxbâtons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Bienvenue chez nous ! :: Révisez votre contexte! :: Parce que le Japon !-