Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 s h i n o b u △ ... mais je suis une merde et je vous emmerde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: s h i n o b u △ ... mais je suis une merde et je vous emmerde.   Dim 21 Déc - 3:35





Kuno "Rasetsu" Shinobu


CARTE D'IDENTITÉ


© kuno shinobu
Nom : Kuno, fils unique du célèbre Kuno Genjirô.
Prénom : Shinobu, surnommé "Rasetsu" soit "le Démon".
Âge : Vingt-deux ans.
Année scolaire ou métier : Freeter, chef d'un gang de Bōsōzoku (Yankees à motos), les "Yamato Nadeshiko".
Groupe : Membre du Suukouriji.
Art martial : Taekwondo avec technique personnelle.
Niveau de pratique : Senseï.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel, et oui!
Feat : Hagane Miku par Hansi (Shinichi Tahara).
Physique : On peut éventuellement confondre Shinobu avec une femme, pourtant il est bel et bien un homme. Androgyne et filiforme, voir carrément maigre, le jeune homme est maladivement pâle et peu musculeux; son corps est presque fragile et peu se doutent de la force qui peut pourtant en sourdre. Il est plutôt grand pour un japonais, mesurant un bon mètre soixante-dix-huit pour un poids cependant dérisoire, les bras et jambes très longs et grêles, anatomiquement un peu disproportionné. Longs cheveux teints en gris, attitude agressive et vulgaire, cigarette aux lèvres et travestissement, Shinobu a toujours tout fait pour se donner mauvais genre et une image entre l'homme et la femme avec de très longs ongles très durs qu'il ne cesse de se casser en frappant tout ce qui passe; aussi ses ongles sont ils faux, comme on s'en doute. Sur le reste de ses goûts, c'est assez simple: Shinobu déteste la couleur; vraiment toutes les couleurs, aussi se vêt-il uniquement de noir pour cultiver un air qu'il espère "dangereux et raffiné" comme il dit lui-même. Ses préférences vont au cuir, au look gothic lolita ou gothic punk, aux colifichets en titane et aux lourdes bagues en acier. Il a cependant tendance à porter un simple pantalon très ample comme en portent les yankee avec des bottes paramilitaires et un gilet noir avec une cravate quand il désire être "confortable". S'il doit être plus formel, il aura tendance à porter le kimono - féminin, bien entendu, et noir, nécessairement.

Shinobu déteste la société japonaise qui rejette en bloc ceux qui ne conviennent pas à la norme, aussi a-t-il décidé de devenir à la fois un yankee et un travesti. Son intérêt pour le crossdressing est assez récent et il n'a jamais eu envie d'être une femme ou autre justification: il porte des vêtements de femme et se coiffe avec des couettes uniquement pour choquer les autres ou les repousser. Il a toujours eu la sensation d'être différent - ou de vouloir l'être - et d'être confusément rejeté par la société, aussi se travestir n'est qu'un hobbie qui lui permet aussi de s'en prendre aux gens qu'il croise. Le jeune homme pense également que porter des atours féminins le rendra futurement plus viril, suivant une vieille croyance japonaise. Autrement, il n'a absolument rien de féminin dans son attitude, ne cherchez pas: il vous grognera qu'il "n'est pas une tarlouse" et que "vous ne comprendriez pas le glorieux chemin de la virilité".

Il n'est pas beau, ne l'a jamais été et le ne sera jamais; ses attitudes ne singent en rien ceux d'une femme, bien au contraire et il est bien trop maigre et dégingandé pour faire un travesti attirant, se maquillant comme une voiture volée et s'habillant finalement assez rarement complètement en femme: Shinobu parodie, exagère et n'a rien de féminin dans ses attitudes, très loin de là. Son visage est extrêmement mobile et de ce fait c'est un véritable livre ouvert sur ses émotions qu'il n'a jamais cherché à camoufler. Shinobu fait souvent d'improbables grimaces qui défigurent son visage qui pourrait être presque avenant si ses yeux bleus - il porte des lentilles - n'étaient pas aussi globuleux et si sa bouche ne se déformait pas tout le temps de manière exagérée. Comme un chien enragé, il parle fort et se montre généralement très agité, très nerveux, très impatient. En résumé, Shinobu a tout de la petite frappe aux attitudes extrêmes qui ne fait pas long feu devant les vrais maitres en arts martiaux. Il est pourtant naturellement doué pour le combat, mais bien trop dissipé pour espérer monter en grade dans le Suukouriji. Cela lui convient car il a déjà fort à faire avec son statut de leader d'un gang à moto, considérant ses hommes comme des amis et des frères.

Caractère : De tempérament explosif, Shinobu est une forte tête, colérique et très émotif dont les actions sont soudaines et les réactions impulsives. En réalité, c'est quelqu'un de difficile et de bien plus compliqué que la parodie de yankee qu'il s'entête à singer pour impressionner les autres. Profondément émotif, très sensible à ce que peuvent penser les autres, à l'opinion qu'on peut avoir de lui, c'est son côté explosif, souvent violent qui constitue l'élément le plus frappant de son caractère. Il est agressif, vulgaire et peu empathique, prenant ce qu'il veut quand il le désire sans chercher à réfléchir aux conséquences de ses actes et étant incapable de mettre des mots sur ses sentiments. On peut en effet dire que c'est quelqu'un de mauvais, sans parler de mauvais fond. Un complexe évident fait qu'il se sent obligé de s'en prendre aux autres pour se sentir important, vivant ou pour se protéger et s'en prend principalement aux personnes plus faibles que lui, et qu'il essaye d'éviter d'avoir des relations trop marquées avec les autres car il est en réalité prompt à devenir dépendant de ceux qu'il estime ou admire.

Complexée depuis petit par son apparence svelte et androgyne, Shinobu a une idée bien arrêtée de la virilité et en parle souvent à tout va, glorifiant "le mâle" actif et dominant. Sa forte masculinité entraîne d'ailleurs un manque évident de psychologie à l'égard des femmes, ce qui le fait souvent passer pour un misogyne. On ne peut pas dire qu'il le soit réellement puisque sa colère se tourne vers tout le monde, quelque soit leur sexe ou leur genre. De la violence gratuite pour tout le monde, un pied de nez au capitalisme selon lui. Il déteste également être ignoré ou négligé et se comporte souvent comme un sale gosse gâté. Son intelligence n'est ni profonde ni vraiment rapide mais qu'on ne s'y trompe pas: il ne pourrait se résumer que par une liste de défauts.

Car des qualités, Shinobu en a également. Si ses principes de vie sont erronés, il voudrait croire à une morale personnelle exemplaire et déteste tout ce qui peut paraître comme des compromis, des combines. Son sens de l'amitié, difficile à obtenir, peut aller jusqu'au sacrifice quand il se sent en confiance et ses camarades de gang le connaissent comme un homme qui serait prêt à tout pour sauver un ami d'une situation périlleuse. Il est plutôt introverti dans le fond mais possède une grande honnêteté intellectuelle et est tout à fait capable de se donner à fond quand il croit en une chose ou un être. Cette forte volonté lui permet de ne pas se sentir lâche et d'avoir confiance en lui et il se juge et juge les autres à l'importance de leur activité, c'est pourquoi justement il a développé un complexe d'infériorité. Il a choisi de vivre pleinement, selon ses propres standards et en prenant comme ennemi le monde entier. Exclusif dans ses relations, il est possessif et se sent rapidement délaissé par les autres, ce qui peut le rendre particulièrement instable.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, Shinobu est hétérosexuel, détestant le cliché du travesti homosexuel et ayant une idée de la masculinité très arrêtée qui me conduit parfois à des démonstrations d'homophobie. Il a une très grosse faiblesse pour les Gals (ou Kogaru), ces filles décolorées et bronzées portant microjupes, vêtements à la mode et accessoires tape-à-l'œil, aimant leur comportement outrancier considéré par les gens comme dangereux pour la société. Bien que ce soit une attirance essentiellement physique, Shinobu les voit comme le symbole du désengagement de la jeune génération envers la patrie et ses valeurs, et cela a tendance à attirer sa sympathie comme son intérêt pour ces filles qu'il fréquente principalement par le biais de la prostitution car il n'aime pas s’embarrasser avec une relation suivie. Il en a cependant eu quelques unes mais étant d'une nature impulsive et inconstante, le jeune homme n'a jamais cherché à aller plus loin que la simple satisfaction physique. Sans surprise, il fréquente assidument les telekura et les soaplands; il dépense presque tout son argent ainsi, quand il ne se ruine pas au pachinko. Peut-être est-ce du au fait qu'il ne parvient pas à voir l’intérêt d'entretenir une relation avec une femme, et voit l'attachement comme un point faible que ses ennemis pourraient utiliser.

Sa sociabilité est versatile; Shinobu refuse avant tout de se sentir envahi et c'est pourquoi il peut paraître très froid. Il est aussi très susceptible, presque écorché, et ne supporte pas la trahison et le mensonge: ne vous avisez jamais de tenter de lui mentir parce que s'il le sait, vous n'en ressortirez pas indemne car comme on peut aisément le deviner, le jeune homme a un tempérament violent et prompt hérité d'un père qui le maltraitait. Il aime ceux qu'il pense comme lui: les exclus et les maltraités, les travestis, les homosexuels, les délinquants. Tous ceux qui ne rentrent pas dans les petites cases que sa véritable ennemie, la société, forge pour eux et dont ils ne veulent pas. Cependant c'est quelqu'un de très contradictoire, passant son temps à s'en prendre à plus faibles que soit en ne supportant pas que les gens différents soient maltraités. Il s'oppose à la société mais joue le jeu du cercle vicieux de la violence, se retrouvant parfois à hésiter entre le fait de défendre quelqu'un dont la faiblesse ou la marginalité l'aurait ému ou de le frapper à mort pour le plaisir ou quelques yens. Il aurait pu être quelqu'un de bien meilleur qu'il ne l'est, si son père n'avait pas ravagé son esprit et sa confiance en lui depuis tout jeune.

HISTOIRE


"Je haï c'te putain d'société qui dit que "le clou qui dépasse appelle le coup de marteau". Le marteau, c'est moi maintenant et quand je frapperai tu l'sentiras sentira passer dans ta gueule."
© kuno shinobu
△ histoire de ton personnage à placer ici. Racontes son enfance, ses souvenirs, ses joies, ses peines, ses rêves, sa situation actuelle, etc.

Et quoniam inedia gravi adflictabantur, locum petivere Paleas nomine, vergentem in mare, valido muro firmatum, ubi conduntur nunc usque commeatus distribui militibus omne latus Isauriae defendentibus adsueti. circumstetere igitur hoc munimentum per triduum et trinoctium et cum neque adclivitas ipsa sine discrimine adiri letali, nec cuniculis quicquam geri posset, nec procederet ullum obsidionale commentum, maesti excedunt postrema vi subigente maiora viribus adgressuri.

Exsistit autem hoc loco quaedam quaestio subdifficilis, num quando amici novi, digni amicitia, veteribus sint anteponendi, ut equis vetulis teneros anteponere solemus. Indigna homine dubitatio! Non enim debent esse amicitiarum sicut aliarum rerum satietates; veterrima quaeque, ut ea vina, quae vetustatem ferunt, esse debet suavissima; verumque illud est, quod dicitur, multos modios salis simul edendos esse, ut amicitiae munus expletum sit. histoire de ton personnage à  placer ici. Racontes son enfance, ses souvenirs, ses joies, ses peines, ses rêves, sa situation actuelle, etc. Et quoniam inedia gravi adflictabantur, locum petivere Paleas nomine, vergentem in mare, valido muro firmatum, ubi conduntur nunc usque commeatus distribui militibus omne latus Isauriae defendentibus adsueti. circumstetere igitur hoc munimentum per triduum et trinoctium et cum neque adclivitas ipsa sine discrimine adiri letali, nec cuniculis quicquam geri posset, nec procederet ullum obsidionale commentum, maesti excedunt postrema vi subigente maiora viribus adgressuri.

Exsistit autem hoc loco quaedam quaestio subdifficilis, num quando amici novi, digni amicitia, veteribus sint anteponendi, ut equis vetulis teneros anteponere solemus. Indigna homine dubitatio! Non enim debent esse amicitiarum sicut aliarum rerum satietates; veterrima quaeque, ut ea vina, quae vetustatem ferunt, esse debet suavissima; verumque illud est, quod dicitur, multos modios salis simul edendos esse, ut amicitiae munus expletum sit.


ET TOI ?

Hey les gens! Bon je vais me présenter: je me fais appeler Basterd sur le net et j'ai bientôt trente-deux ans, je suis un metalhead, fan de Japanime (si c'est compatible) vouant un culte à Hellsing et Berserk. Je connais le forum parce que... je l'ai crée, tout simplement. Je suis fan du Japon bien sûr mais j'avais envie avec ce forum de revenir à ces animes de bastons des années 90 que je regardai quand j'étais ado et qui avaient une tonne de situations complètement débiles et loufoques comme Ranma 1/2 ou Ken-ichi le disciple ultime. Puis en tant que rôliste de longue date, je voulais essayer d'offrir un système de jeu simple et flexible pour les joueurs!
Revenir en haut Aller en bas
 
s h i n o b u △ ... mais je suis une merde et je vous emmerde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Grammaire et conjugaison
» Noob, je suis un noooob!
» Mélanie reçoit un appel d'un ex séropositif [pv Mélanie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Le Foyer :: Les Archives :: Archives de fiches-