Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 Yukishiro :: Sous une lune de flammes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 18:46


Fukuda Yukishiro

Bonjour, je m'appelle Fukuda Yukishiro, mais on me surnomme aussi Expérience HM023. J'ai actuellement 34 ans ans, car je suis né le 03 décembre 1987 à Okuse et je suis japonais. Il m'arrive parfois de faire quelque chose de ma vie et si je ne suis pas en train de traquer les autres kaijin, je suis ancien prêtre shintô et actuel Kaijinn. Si vous voulez tout savoir je suis aisé et vu que je n'ai aucun secret pour vous, vous pouvez aussi savoir que je suis homosexuel et célibataire endurci. On me dit souvent que je ressemble à Mikazuki Munechika. Je suis dans le groupe de la Yomotsu.

comment peut-on me reconnaître ?

Caractère Yukishiro n'a pas toujours ainsi mais a perdu son côté enjoué et sociable en perdant sa nature même. Pour lui, il n'est plus un humain. Il ne le sera plus jamais. Il peut en singer l'apparence ou les manières, mais il ne reste de lui que la bête. Que la créature qui a faim. Faim de tous ces gens qu'il croise, dont il voudrait goûter la chair, broyer les os, brûler dans ses flammes. Il a cet instinct, cet appétit. Celui du Kaijin sous la peau d'homme qu'il montre au monde, comme le chien savant exécute parfaitement le numéro que l'on a prévu pour lui. Mais mettez une laisse à un loup, ça n'en restera pas moins un loup et non un chien.
Par conséquent, Yukishiro est distant, fuyant, et s'énerve facilement si on le force à sociabiliser. Il peut se montrer violent, bien qu'il tente de ne pas en venir aux mains - la peur de ne plus pouvoir s'arrêter, d'aller jusqu'au meurtre gratuit. Il lutte comme il peu contre cette malédiction qui fait de lui un kaijin, contre ses propres démons. Il n'approuve pas la Yomotsu, leurs méthodes, leur conditionnement. Mais quel choix a-t-il ? Alors il se laisse aller : il exécute les ordres et traque les autres kaijin. Là, plus besoin de s’embarrasser de scrupules, il peut laisser libre court à sa nature profonde.

Yukishiro a tendance à se montrer paternaliste avec les femmes, ayant un fond de misogynie. Ce sont pour lui des choses fragiles, facilement pleurnichardes. Il n'a toujours aimé que les hommes. Avant pour être sur un pied d'égalité, pour l'impression "sans lendemain" de ces relations. Pas de risque de se retrouver un jour avec une fille enceinte. Pas d'attaches. les hommes ne vivent pas en couple, pas vraiment, si ? Aujourd'hui, il aime le rapport de force, il a moins peur de les casser, ces hommes d'un soir qu'il met dans son lit. Les travestis l'énervent car il ne les comprend pas, les transsexuels encore plus. Ils sont des hommes. Point final. Un homme qui se comporte comme une fille, où est l'intérêt ?

Distant, secret et peu loquace, on le fuit à cause de cette drôle d'aura qu'il dégage et c'est peut-être mieux ainsi. Il vaut mieux que personne ne l'approche. Parce que le loup peut mordre la main qui se tend.
Il n'a pas réellement de but, ni d'aspirations, sa vie se résume à obéir. Traquer et détruire. Parfois, il rejoint le monde des humains, sous son apparence ancienne. Il aime parfois être dans un foule, silencieux prédateur nocturne, les sentir grouiller autours de lui, respirer les mille odeurs du monde. Il les déteste, il les envie, il est plein de rancœur envers les Hommes. Ils ont tout et pensent ne rien avoir. Lui, il n'a plus rien.  Rien que la faim.

PhysiqueYukishiro est un homme de haute taille - pour un japonais - atteignant le mètre quatre vingt. Ses cheveux mi-longs sont d'un noir aile de corbeau et ses yeux d'un bleu lumineux, héritages de grands-parents gaijin. Musclé mais svelte, il dégage une impression étrange, comme une sensation inexplicable de danger et la plupart des gens ne lui font naturellement pas confiance, quand bien même se montre-t-il affable et bienveillant. Quelque chose en lui sans que l'on sache quoi, dérange. Peut-être est-ce ce corps brûlant même en hiver, ou encore l'odeur de fumée qui colle à sa peau, ou encore son regard qui se fait parfois redoutable ?
La plupart des gens normaux se sentent mal à l'aise et Yukishiro le sait et les évite d'autant. Il garde la tête droite, le port altier, et ne baisse pas les yeux. Pourtant, il évite les autres, autant qu'il le peut.

Toujours vêtu de kimono traditionnels, ses vêtements le distinguent dans la masse, mais il sait aussi s'y fondre, se faire plus discret, même si on finit toujours par se retourner sur lui. Il est beau, mais dérangeant, malgré ses gestes suaves et mesurés. Il parle peu, s'agace facilement lorsqu'il le fait et n'aime pas communiquer en règle générale. Il est froid, aussi froid que ses yeux bleu glacier.
Néanmoins ses manières demeurent impeccables, sa tenue aussi. Certaines choses ne se perdent pas.

Quelque chose te différencie ? Devenu Kaijin, il dégage au naturel sous sa forme humaine une odeur étrange, comme celle de la fumée et sa peau est anormalement chaude pour un humain. Il a été prêtre shintô et plus particulièrement prêtre exorciste mais semble avoir renié la religion.


Tu veux connaître mon histoire ?

Yukishiro, un enfant normal, issu d'une famille normale. Vraiment si normale ?
Est-ce si extraordinaire d'avoir pour père un prêtre shintô ? Une mère prêtresse ? Cette dernière avait quitté le temple pour ne pas faire de scandale, pour ne pas que son père soit inquiété.

Elle avait été faible. Elle s'était effacée devant son pêché. Et lui était venu au monde alors qu'elle survivait tant bien que mal en mère célibataire. Petits boulots, minuscule appartement, jamais son père ne les aida. Sa mère, elle, pleurait souvent, parce qu'elle avait perdu l'homme de sa vie. mais quel homme voudrait d'une pleurnicheuse pareille ?
Faible et forte, ainsi était Sakô. Faible dans le regard de son petit garçon qui voyait sa mère péricliter. Forte pourtant. Car elle tenait bon. Malgré le travail épuisant pour une misère. Il aurait été plus facile de vendre son corps, non ? Ils en riaient, les autres, d'elle. Parce qu'elle était seule et vulnérable. Mais elle n'y parvint jamais. Elle garda sa foi. Et la transmis à son enfant. Elle le voulait prêtre : parce qu'elle vivrait par procuration un peu cela comme un retour.

Un père absent et un enfant solitaire, qui n'aimait déjà pas beaucoup aller vers les autres. Ne pas avoir deux parents était pointé comme un travers. Il frappa le premier qui se moqua. Il tapa, tapa de toutes ses petites forces. C'était la faute de sa mère, tout ça. Il fut exclu trois jours pour s'être battu. Puis recommença chaque fois que l'on tentait de le poignarder avec des mots. Jusqu'à ce que l'on n'ose plus se moquer de lui.
Mais les gens avaient plus à faire, plus à parler. Il y avait les extraterrestres, les créatures monstrueuses, le Palais du Mal et des combats titanesques quand il était petit. Lentement, on répara les fêlures, on mit un petit ruban dessus, pour faire plus joli. Dormez, braves gens. On s'occupe de tout.

Le petit garçon pensait qu'il avait de la chance de ne pas avoir vécu en centre ville. Mais il demandait souvent à sa mère que, si les divinités étaient si bienveillantes, pourquoi alors infliger une telle chose au monde ? Maman disait que c'était parce que les hommes étaient égoïstes et aveugles. Qu'ils étaient punis pour leurs pêchés.

Peut-être cela expliqua-t-il qu'elle prenne un soir la route, très tard, rejoignant la zone sinistrée, défonçant avec sa voiture le grillage de sécurité en voie de devenir un mur épais.

Nul ne sait ce que devint cette folle qui s'introduisit dans la zone fraîchement sinistrée. L'on ne retrouva qu'un peu de sang et sa voiture complètement broyée. Et un petit garçon dans un appartement solitaire. Maman en avait eu assez d'être forte. Maman était faible, comme il l'avait toujours pensé. Maman portait un trop grand pêché. Etait-ce la peur de devenir un kaijin ? Ou un coup de folie ? Nul ne le saurait jamais.

Yukishiro se retrouva seul au monde et ce ne fut qu'à ce moment là qu'il vint à lui. On l'introduisit en temps que futur prêtre dans le temple shintô local, logé avec les autres enfants de son âge. Il avait neuf ans maintenant, et il rejoint l'école d'Onmyōdō sur recommandation spéciale. Mais qui l'avait donc recommandé ? Il ne le sut jamais, tout comme il ne rencontra jamais son père. Il pouvait être n'importe lequel des prêtres.

Yuki fut un élève agité, à la scolarité difficile. Il ne manqua de rien dans ses besoins de base, sinon d'amour et de chaleur : il devait trouver cela dans son devoir et dans le regard des dieux. Il fut souvent puni, affecté aux corvées. Mais on le traita bien, malgré tout. Il apprit l'exorcisme traditionnel, grandissant peu à peu, jusqu'à devenir un jeune homme amer, et non plus violent. Pourtant, lentement, années après années, il changeait. Il apprenait à l'aimer, ce monde. Aussi imparfait soit-il. Peut-être parce qu'il y avait Hiro. Hiro et lui, ça avait commencé sur une bagarre. Puis sur des baisers. Puis sur des caresses. L'amour, cette chose étrange. L'amour entre hommes. Il avait aimé Hiro; ils avaient dix-neuf ans et malgré les dieux, ils se voulaient voués l'un à l'autre. Le monde, c'était plus beau, dans les bras de celui qu'on aime. Le monde devenait doux.

Cela dura sept ans. Sept années de bonheur. Sept années de liaison secrète. Ils étaient tout deux devenus des prêtres exorcistes confirmés. Ils pensaient leur union bénie, leur amour sacré. Naïfs. Amoureux et stupides. Au contact d'Hiro, Yuki s'était adoucit, s'était fait plus doux. Puis le monde avait reprit ses droits.

L'odeur de fumée, qui le faisait tousser, les flammes qui l'entourait de toutes part. Et la peur, la peur... Une terreur sans nom, animale. Il allait mourir dans l'incendie accidentel qui ravagea cette nuit-là une aile d'Aramatsuri no Miya. Il vit Hiro être la proie des flammes et il hurla, hurla, hurla... Jusqu'à ce que toute pensée cohérente déserte son esprit.



La faim. Tantôt il ouvrait l'un de ses quatre yeux, tantôt il se renfonçait dans le sommeil artificiel, dans cette petite pièce sans fenêtre, ni poignée de porte.
Sur la plaque, on lisait "Expérience HM023, DANGER. Personnel habilité uniquement."
Combien de jours, de mois et d'années ? Il ne savait plus bien. Cinq ans. Puis sept. Lentement, les années s'égrainent pour la créature rouge et blanche. Elle se couche sur le flanc, elle attend. Elle tente parfois de mordre et de brûler mais sa prison est ignifugée. Alors elle attend, la bête, soumise aux tests, qu'elle ne réussit jamais.
Trop instable, trop dangereux. On s'acharne cependant : il est rare de capturer un Ho-Masubi vivant. Cela fait sept ans, à présent, qu'on le tease dès qu'il tente d'attaquer le personnel. Qu'on teste sur lui toutes sortes de produits destinés à le plier à la volonté humaine. Sans succès. Certains chercheurs sont sur le point d'abandonner : ils ont tout essayé, ce n'est plus qu'un monstre incontrôlable. Pourtant, une femme soutient encore le projet. Pourquoi ? Personne n'en sait trop rien. Les Ho-Masubi la passionnent. Alors quand un tout nouveau modèle d'implant de contrôle sort, elle avance qu'on pourrait le tester sur HM023, que si ça marche sur un cas aussi récupérable, c'est que le prototype est fiable. On ricane un peu dans son dos. Mais elle essaye quand même.

Et, contre toute attente, cela fonctionne.
Pour la première fois depuis sept ans, HM023 se calme. HM023 écoute. Il hume l'air de sa prison, mais ne tente pas d'attaquer. Il faudra trois mois pour lui apprendre à reprendre forme humaine. Il est redevenu Yukishiro. Mais il n'a plus rien de celui qu'il a été. Ses souvenirs sont partiels, pénibles, il peine à se rappeler clairement des choses et souffre de troubles de la mémoire à court terme : parfois il lui est impossible de se souvenir pourquoi est-ce qu'il est dans tel lieu ou comment il y est arrivé. Les effets secondaires de l'implant, ou des dommages laissés à son esprit à cause des sept années passées à peine conscient.
Pour la première fois, six-mois plus tôt, il a pu sortir. Retrouver le ciel. Il avait oublié.Mais l'homme n'avait plus de larmes à verser sur sa condition. Il ne reste que la rage... et la faim.
Obéir aux ordres aveuglément et tenter d'ignorer la bête. Il a bien trop à faire pour se soucier de l'homme balafré qui le surveille de loin, dont il capte parfois la présence : ses ordres à lui sont de chercher et de détruire. Simples et efficaces. Binaires pour un bon chien.


Qui se cache derrière l'écran ?

Prénom/pseudo : Livia
Age : 28 ans
Où as tu trouvé le forum ? Dans mon navigateur
Comment le trouves-tu ? Nul =D
Un dernier mot ? Mot !


crédit (c) Chaussette


Dernière édition par Fukuda Yukishiro le Dim 5 Juil - 21:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 18:51

Rebienvenue beau jeune zomme!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 19:05

Baaaah un bogoss sous un croissant de luuuune

baaaaaaah

:pinch:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 19:07

Tu dis ça juste parce que je suis ton ennemi, rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 19:09

T'es qu'un vilain Kaijin pas beau de toutes façons
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 21:13

On va lui botter le train ! :twerk:

Re-bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Dim 5 Juil - 21:56

*high five*

Copain Kaijin !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Murakumo Kaenguma
Yomotsu Corporation

Messages : 925
Age du perso : 42 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
Yomotsu Corporation
MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   Lun 6 Juil - 10:33


Il est beau le toutou, il est validé ! ♥

Ô joie et bonheur, te voilà officiellement parmi nous ! On peut dire que maintenant tu fais parti de la bande, alors tu peux te la péter ! ♥

Cependant n'oublie pas de faire recenser ton avatar et si tu es un Tokusatsu, de mettre ton armure et pseudo dans la liste pour que tout soit bien ordonné. Niveau journal de bord, pense à faire ta fiche de relation qui comprend tes liens et ta liste de rps. Et si tu cherche un ou plusieurs partenaires de jeu, viens donc checker les demandes de rp ou en poster une ! N'oublie pas non plus de mettre le lien de ta fiche de prez' dans ton profil pour qu'on puisse la voir facilement !

Sinon, entre deux rps et recherches diverses je te propose de nous rejoindre à la cafétéria pour un max de flood et de délires !


A cat who has lost a leg is snickering this way : the young lady over there, let's play ! Yai, shall we play a prank ? Yai, shall we go play ? Let's dance, young lady !
The fear of what's inside of me ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t365-kaenguma-the-beautiful-shadow-of-the-demons-frenzied-dance#4342 http://tokusatsu.forum-pro.fr/t367-kaenguma-fear-of-whats-inside-of-me-tell-me-can-a-heart-be-turned-to-stone#4377



 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yukishiro :: Sous une lune de flammes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yukishiro :: Sous une lune de flammes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» Sous la lune éclatante [Libre]
» Cynthia
» Rendez-vous sous la lune (PV Mymy =3)
» Lyra M'angil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Le Foyer :: Les Archives :: Archives de fiches-