Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Dim 5 Juil - 19:50

Yellow Yellow

Encore une matinée un peu fraîche mais ensoleillée. Encore une matinée où les cerisiers laissaient leur dernières fleurs tomber sur le sol, remplacées par des feuilles d'un vert vif. Et en ce milieu de printemps un certain nombre d'adolescents en uniformes se rendaient le pas plus ou moins pressé vers les larges grilles ouverte du lycée Tottori. Certains riaient en groupe, d'autres avait le nez dans leur petites fiches, certains traînaient les pieds, les mains dans les poches... les garçons avaient plus ou moins ouvert leur chemise, portaient plus ou moins d'accessoires ou étaient plus ou moins coiffés de façons extravagantes. C'était un peu pareil pour les filles, la jupe plus ou moins courtes, avec plus ou moins d'accessoires dans leur cheveux ou sur leur sac... un large groupe éclectique que représentait Tottori.

Mais chacun était le même quand ils passaient la grille. Ils s'inclinaient -plus ou moins - par politesse aux deux professeurs qui gardaient un oeil sur l'entrée, regardant si le code vestimentaire était plus ou moins respecté entre autre. Mais surtout, même si c'était un peu plus tard, ce serait pour attrapper les retardataires. Aujourd'hui cela dit, les regards étaient à la fois détendus et nerveux quand ils apercevaient les surveillants du jour.

Entre un bruyant "Good Morning students !" et un calme un peu froid... l'éclectisme des enseignant était mis en avant.

Car oui. La jeune fille ressemblant à une première année et qui s'agitait en saluant tout le monde mais qui ne portait pas d'uniforme... était bien le professeur d'anglais du lycée. A 24 ans, Candice Terasaka ressemblait à une adolescente de 15 ans. Mais ça ne l'empêchait pas de faire son travail correctement, même si elle ne s'habillait pas de jupes droites et de chemisiers mais de petites robes colorés et de jupes parfois bouffantes, parfois plissées, parfois ornées de dentelles... elle ressemblait plus à une adolescente qu'à une adulte mais, il fallait l'avouer, la seule fois où elle s'était habillée comme "une adulte" elle avait eu l'air plus ridicule qu'aujourd'hui.

Avec sa petite robe à fleur et sa veste elle saluait tout le monde gaiement. Un large sourire aux lèvres, ceux qui croisaient son regard lui rendaient souvent son sourire, même s'ils étaient aussi amusés de la paire qu'elle faisait avec Yashirama Kanda. L'homme était aussi grand qu'elle était petite et aussi blond qu'elle était rousse... pas vraiment représentatif d'un corps enseignant classique. Mais ça n'arrêtait pas Candy qui avait beau paraître cool et relax, laissant certaines jupes un peu courtes passer et certains caleçons un peu trop voyant glisser sous son nez, c'était bien parce qu'il était encore tôt. D'ici quelques minutes le dragon de la surveillance se réveillerait. Ou plutôt... le large et imposant tosa inu couché près de la grille se lèverait et irait chercher les retardataires sous les ordres de Candy.

"Yashirama sensei !" fit Candy avec entrain alors qu'elle le voyait se tenir le dos si droit. "Allez ! Motivez donc un peu ces jeunes ! C'est déjà pas drôle de venir à l'école pour certains !" fit-elle avec un large sourire aux lèvres. "Good Morning !" lança-t-elle de plus belle avec son plus beau sourire.  "C'mon ! Smile a bit !" fit-elle en portant deux doigts à sa petite bouche rosée pour étirer ses lèvres et montrer l'exemple. "Like 'dat" réussit-elle à dire malgrés ses lèvres étirées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 6 Juil - 10:13

Kanda avait quitté le bâtiment en compagnie d'une de ses collègues, Candy. Aujourd'hui ils étaient de corvée pour surveiller les entrées des élèves avant les cours et rattraper les retardataires, remonter les bretelles de ceux dont l'uniforme n'était pas conforme. L'établissement public autorisait toujours une certaine marge de rébellion dans les tenues, dans une certaine mesure, et les deux professeurs étaient là pour cela en cette matinée. Le dos droit, les mains dans les poches de son pantalon, Kanda jetait un oeil sévère aux élèves qui souvent évitaient de le regarder trop longtemps. Ils passaient devant eux et s'inclinaient rapidement avant de repartir presque en courant en compagnie de leurs amis, en riant, se racontant des blagues, pianotant sur leur téléphone. La voix de Candy résonnait cristalline à l'intention des élèves pour les saluer, les motiver pour la journée. La jeune femme était ainsi et Kanda ne put s'empêcher de penser que ses origines anglaises y étaient pour quelque chose. Lui n'était pas aussi extravagant, pas aussi joyeux, ni aussi démonstratif. Il se faisait suffisamment remarquer par son apparence androgyne au possible, ses long cheveux blonds et ses yeux vert clair. Il ne parlait pas quand ce n'était pas nécessaire, et souvent, les élèves redoutaient le moment où il s'adressait à eux en-dehors des cours.

Il sourit à sa collègue quand celle-ci s'adressa à lui, l'incitant à motiver lui aussi les élèves, mais il n'était pas comme ça.

-Ce n'est pas une garderie Terasaka-chan. Ils sont ici pour apprendre, remplir leur caboche vide, pas pour s'amuser.

Les paroles n'avaient évidemment pas échappé aux élèves qui passaient près d'eux et pressèrent le pas pour éviter le regard scrutateur de leur professeur d'histoire. Pourtant, Kanda avait l'oeil et il ne servait à rien de chercher à lui échapper.

-Votre chemise n'est pas règlementaire Toyama-san. Rentrez-là au moins dans votre pantalon !
-Oui Yashirama-sensei ! répondit le jeune homme concerné en mettant précipitamment sa chemise en place. Kanda savait que le garçon profiterait que les professeurs auraient le dos tourné pour se débrailler de nouveau. C'était son habitude.

Kanda soupira et se détourna pour reprendre son inspection, toujours aussi sérieux. Il évita de jeter un regard à sa jeune collègue, continuant de donner le change... au fond, Kanda n'était pas mauvais, il aimait torturer psychologiquement ses élèves. C'était devenu un réel passe-temps au fil de ses années d'enseignement. Mais il s'était rendu compte aussi que sa méthode d'enseignement marchait sur la plupart des étudiants, qui obtenaient des résultats largement satisfaisant pour la plupart... pourquoi changerait-il ?

Seule Candy était au courant du passe-temps favori de Kanda, parce qu'elle l'avait surpris un jour dans un café en ville, en train d'écrire sur un petit carnet des notes. A force d'insistance, Kanda lui avait révélé qu'il écrivait des histoires et qu'il espérait un jour être publié. Les deux collègues s'étaient rapprochés sensiblement depuis ce jour et discutaient souvent à ce propos ou sur divers sujets. Petit à petit, ils devenaient amis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 6 Juil - 16:46

Kanda pouvait être si strict et obtus... dire qu'il était pourtant quelqu'un de sensible. S'il ne faisait pas autant d'effort pour le cacher et avoir l'air aussi froid et distant... certainement que les élèves auraient moins peur de lui. C'était ce que pensait Candice en tout cas. Alors souvent elle essayait de le dérider, de le rendre plus chaleureux, mais c'était plus facile à dire qu'à faire. 

"Voyons... Yashirama sensei !" fit Candy, les mains sur les hanches et un air un peu autoritaire. "On peut tout à fait apprendre en étant détendu ! Je ne dis pas que ça doit être la foire, mais un peu de détente rendra ces élèves beaucoup plus réceptifs !" fit-elle avec un grand sourire. 

Les élèves passaient à côté d'eux, l'air de rien, mais Kanda avait l'oeil et repérait avec aisance les moindres erreurs vestimentaires. Candy soupira légèrement et haussa les épaules avant de reprendre sa surveillance à son tour, continuant de saluer gaiement les jeunes gens qui passaient les portes. 

"Je suis certaine en plus que s'ils savaient ton petit secret... ils seraient beaucoup plus détendus," fit Candice malicieusement, bien qu'elle n'irait raconter ce "secret" à personne. Elle savait trop bien la valeur de ces choses là. N'était-elle pas une hackeuse et une tokusatsu en dehors de l'école ? 

"Minatsu-san !" fit-elle soudainement, sa petite stature se plantant devant la jeune fille qui faisait déjà presque une tête de plus qu'elle - sa poitrine rappelant douloureusement à Candy à quel point elle était plate. "Je suis désolée mais je pense qu'il ne faut pas éxagérer !" fit-elle avec autant de politesse que d'autorité. "Fermez moi ce bouton et enlevez un tour à jupe, voir deux ! I'm not going to comfort you if the others treat you like a whore," 

"Hein ?" la jeune fille rallongea sa jupe avec un air un peu renfrogné et en même temps curieux à ce que son professeur venait de lui dire. Comme beaucoup d'élèves elle ne parlait pas assez bien anglais pour comprendre ce que disait Candy, surtout quand elle parlait aussi vite. 

"Allez, filez ! Vous me remercierez un jour," fit Candy avec un clin d'oeil avant de trottiner en retournant à sa place à côté de Kanda. "Ca me rappelle des souvenirs... moi aussi à une époque je retroussais ma jupe pour la raccourcir..." soupira-t-elle dans un murmure nostalgique. "Je suis sûre que toi aussi tu faisait des trucs un peu rebelle à leur âge, avoue !" fit-elle en donnant un léger coup de coude dans les côtes de l'homme stoïque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 6 Juil - 17:54

SCHOOL DAYS

Kanon s'approchait des grilles de son nouveau lycée, le lycée Tottori, le nez plongé dans son petit livre de vocabulaire d'anglais. La jeune fille à l'allure stricte, un peu raide, n'avait aucune fantaisie vestimentaire : elle portait sa jupe longue et droite, porche des genoux et un chemisier sans pli boutonné de manière un peu sévère pour son âge sous une cravate impeccablement nouée. Les élèves avaient deux uniformes et c'était déjà bien assez pour elle; un pour l'hiver et un pour l'été, pourquoi vouloir plus se démarquer? Elle ne comprenait pas.

Cependant ce n'était pas comme si elle cherchait à le faire, grande fille à l'allure un peu antipathique, froide de prime abord, dépassant ses camarades sans les saluer, sans ralentir le pas.Elle marqua cependant une pause devant les deux professeur qui s'occupaient de l'entrée en cours aujourd’hui : Teresaka-senseï et Yashirama-senseï. S'inclinant devant eux sans rien dire en une révérence polie, l'inclinaison fut courte et un peu sèche, plus masculine que féminine.

"Bonjour et bonne journée."

Elle avait posé ses deux mains sur la poignée de son cartable en cuir, dénotant avec les sacs et besaces colorés des autres lycéens, et avait simplement reprit la route de sa salle de classe, sa politesse accomplie; c'était la moindre des choses, la base de la politesse. NI trop, ni pas assez. Elle les dépassa sans rien ajouter, pressée de rejoindre sa salle de classe.

En cours maintenant.

[PS : désolé c'est pas terrible mais j'ai perdu trois fois mon post, j'enchaînerai mieux promis!]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 6 Juil - 20:06

Un toast dans la bouche, son sac sur l'épaule, le lycéen filait vers le lycée, le cheveux encore un peu en bataille, les lunettes de travers et la marque de l'oreiller sur la joue.
C'était la difficulté de compiler petit boulot et d'être un Tokusatsu ! Impossible de se lever certains matins. Ho, il était un élève sérieux et appliqué - bien qu'il lui arrivait de s'endormir en cours, à cause de la fatigue - et il arrivait globalement à l'heure, même si franchement débraillé parfois et échevelé d'avoir couru tout le long du trajet.
Ce matin là ne fit pas exception et Haruki cavalait sur sa route, espérant ne pas être pris en retard. Il n'avait pas envie d'avoir de mauvaises appréciations et il ne pouvait décemment pas dire : "désolé, j'ai combattu un kaijin cette nuit" on ne le croirait pas et ce serait signer son arrêt de mort, il serait retrouvé par les agents de la Yomotsu et... Glups, il préférait ne pas y penser.

Ce fut donc en courant qu'il arriva devant le lycée, reconnaissant de loin Terasaka-sensei et... hoho, zut, Yashirama-sensei. C'était bien sa veine, Terasaka-sensei était plus gentille mais Yashirama-sensei était beaucoup plus strict. Dérapant sur le béton du trottoir, il s'efforça de rentrer sa chemise dans son pantalon d'une main, l'autre tenant son sac de cours, et la moitié d'un toast encore dans la bouche.
"OH'YOO GOZ'MASU" Fit-il de son mieux en évitant de s'étouffer avec son pain de mie toasté, essayant tant bien que mal de remettre de l'ordre dans sa tenue. Devant lui se trouvait une élève dont la tête lui disait vaguement quelque chose - mais impossible de savoir d'où il l'avait déjà vue - et il était bien plus préoccupé par les deux professeurs, à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 6 Juil - 20:57

Kanda secoua légèrement la tête, sans bouger sa posture, les mains toujours dans ses poches. Rien n'avait changé, et les arguments de Candy ne feraient pas mouche dans l'esprit de Kanda. Parce qu'il était ainsi, l'amertume emplissant une grande part de sa vie et le rendant cynique et amer lui-même malgré tout. Il hocha imperceptiblement les épaules.

-C'est ta façon de voir. Mais je ne suis pas d'accord. Ils n'ont pas l'air si malheureux du traitement que je leur inflige. Ils ont de bonnes notes, leur comportement est relativement irréprochable. Dans mes cours du moins, à part quelques cas...

Et dans ces cas, il incluait sa cousine Aizou. Sa cousine de 13 ans sa cadette, mais également sa fiancée depuis bientôt dix ans. La pensée de la conversation avec son père à propos de la jeune fille, de la fillette qu'elle était à l'époque, de l'enfant qu'elle était encore et qu'elle serait toujours aux yeux de son cousin protecteur, sous ses dehors d'iceberg ou de brasier sous-jacent, lui arrachait des hauts le coeur.

A l'allusion concernant l'écriture, ce qui était son secret, son jardin secret, la seule chose qu'il ne partageait avec personne, il crispa un peu plus les mâchoires et accrocha un sourire cynique, presque sadique, sur ses lèvres fines quand une nouvelle élève arriva à leur hauteur, en s'inclinant un peu raide. Sa tenue et son comportement était impeccable, Kanda n'avait rien à redire. Il décocha donc un sourire un peu plus amical à la jeune fille tandis qu'elle s'apprêtait à passer devant lui, quand un dérapage plus ou moins contrôlé et le bruit de chaussures sur le béton lui fit tourner la tête vers la rue. Un autre élève arrivait, et presque en retard, on dirait. Un peu plus et il se faisait remonter les bretelles. Mais apparemment, il en prendrait quand même pour son grade. Kanda oublia bien vite la conversation avec Candy et le coup de coude qu'elle lui avait envoyé. Il n'avait pas encore eu son quota d'élèves traumatisé pour la journée. Il fallait bien commencé quelque part.

Sans un mot, le professeur sortit une main d'une de ses poches et la leva pour arrêter le mouvement du jeune homme. Shimizu Haruki. Un élève d'ordinaire plutôt discret, très, voire trop et en d'autres circonstances Yashi n'aurait pas même regardé le garçon. Mais ce matin, il était difficile de ne pas remarquer son allure débrailler, ses cheveux en bataille et son morceau de pain dans la bouche.

-Il faut mettre votre réveil plus tôt si vous êtes incapable d'être à l'heure, Shimizu.

Rétorqua le professeur sans la moindre formule de politesse, appelant le jeune homme uniquement par son nom, marquant par là tout le mépris qu'il éprouvait... du moins ce qu'il voulait faire croire. De toute façon, les élèves n'étaient pas des amis, inutile de copiner. Ils étaient ici pour amasser des connaissances, en vue d'apprendre un métier, se préparer à la vie. La vie dure et injuste. Il était de son devoir de montrer ce qu'était le vrai visage de la vie, non l'illusion que les jeunes avaient de nos jours.

-Je ne crois pas avoir envie d'entendre vos excuses, ni vos justifications. Que cela ne se reproduise pas, à l'avenir.

Dit-il simplement, sans enchérir sur un avertissement ou une torture mentale et une humiliation, c'était inutile. Kanda était sadique et parfois dur, mais pas à ce point-là. Pas pour des élèves qui ne le méritaient pas.

Il remit la main dans sa poche. Les hostilités s'arrêtaient là pour aujourd'hui. Mais qu'en dirait Candy. Yashi ne préféra pas tourner le regard vers sa collègue. Il savait trop bien ce qu'il y lirait.


Dernière édition par Yashirama Kanda le Ven 17 Juil - 7:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 6 Juil - 21:43

Forcément, Kanda l'ignorait. Candice fit une moue boudeuse, la rendant un peu plus semblable à une jeune adolescente qu'à une adule mature et responsable. Son homologue préférait se concentrer sur son travail plutôt que d'avouer qu'il avait été jeune un jour. Elle se demandait d'ailleurs comment il avait pu être à cette époque. Avec ses cheveux blonds et ses yeux verts avait-il été traité comme elle quand elle était arrivée dans son pays paternel pour la première fois ? 

Elle aurait souhaité le demander à Kanda mais déjà il était parti en croisade à nouveau. Et pas sur n'importe qui. Avait-il de la frustration à revendre pour s'en prendre ainsi à Shimizu ? Le pauvre garçon était bien brave et assidu, il aurait pu faire une exception pour lui... secouant la tête, Candy mit les mains sur ses hanches et gonfla ses joues, ses petits yeux bridés scrutant autour d'elle avant qu'elle ne remarque la silhouette oh combien discrète d'une première année. 

"Laisse donc tranquille ce pauvre Shimizu-kun... s'il y'a quelque chose de plus inquiétant que lui, qui est encore à l'heure, c'est ça !" à ces mots elle trottina sur le côté, se prit ses pieds dans un caillou et se rattrappa comme elle put au bras de Tsukimizuki Kanon dans un petit cri de surprise. "Aaah ! Désolé Kanon-chan !" fit-elle en se redressant, toujours accrochée à sa manche alors que Cookie s'était levé pour s'approcher, son large museau se frottant contre la taille de sa petite maîtresse. 

Les gens s'arrêtèrent un instant, curieux badauds, avant de reprendre le chemin du bâtiment principal sur un regard de Kanda. Candice rougit légèrement en riant et tira sur le bras de Kanon, la traînant à sa suite pour l'approcher de Kanda et Haruki. 

"Regarde ! Ca c'est beaucoup plus grave !" lança-t-elle, avec une petite moue. "Aucun accessoire ! C'est terrible ! Et la longueur de sa jupe ! Je suis sûre qu'elle est à la longueur réglementaire au millimètre près !" fit-elle en gardant ses mains sur le bras de la pauvre jeune fille qui n'avait rien demandé à personne. "Kanon-chan... my sweet little dove... tu n'a jamais essayé de mettre un ruban dans tes cheveux ? Ou une barette ? Tu n'a même pas de strap sur ton cartable... oh sweety..." fit Candice avec douceur et gentillesse. "Une si jolie fille comme toi, c'est un crime,"

 Elle secoua la tête et fouilla dans la poche de sa veste pour en sortir une barrette avec une petite tête de lapin blanche. Avec dextérité et sans demander l'avis de l'intéressée elle se mit sur la pointe des pieds et l'accrocha sur un coin de la veste de la jeune fille avant de lui ouvrir le premier bouton de son col et de légèrement tirer sur sa cravate. 

"Here you go !" fit-elle avec un grand sourire. Elle passa une main derrière le dos de la jeune fille et la poussa en avant en direction d'Haruki, un large sourire aux lèvres. "Haru-chan ! Haru-chan ! Est-ce qu'elle est pas plus mignonne comme ça ?" demanda-t-elle innocement. Ils étaient si timides tous les deux, ça ne leur feraient pas de mal de sociabiliser un peu ensemble. "Je te retrousserais bien ta jupe d'un ou deux tours mais bon... je risque de me faire renvoyer pour harcelement..." commenta-t-elle en faisant une moue contrariée. 

Cookie remua la queue et vint presser son large museau contre Haruki, reconnaissant le jeune homme qui jouait avec lui de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 13 Juil - 19:15

Il allait se faire choper c'était sûr et certain ! Et cela ne loupa pas lorsque Yashirama lui fondit dessus d'une remarque cinglante qui lui donna envie de foncer se réfugier dans son lit. Les adultes ne pouvaient décidément pas comprendre. Mais il fit contre mauvais fortune bon coeur, baissant docilement la tête et répondant un "Oui, sensei." des plus accommodant.
Est-ce que ses gens pourraient comprendre qu'il soit lycéen, serveur, cosplayer et tokusatsu ? Il faisait ce qu'il pouvait mais parfois la fatigue le rattrapait. Il ne voulait cependant pas manquer des cours, parce que ses parents ne lui payaient ses études que s'il avait de bonnes notes : c'était la condition pour qu'il vive seul à Okuse, loin de sa ville natale. Alors il fallait qu'il fasse de son mieux. Hana-chan lui envoya quelques ondes de réconfort qui le rassurèrent légèrement.

Heureusement, Terasaka-sensei était là aussi et vola à son secours, en reprenant son collègue. Il lui coula un regard de sincère reconnaissance, la voyant filer vers l'autre fille qui manquait d'entrer dans le lycée. Son visage lui disait quelque chose, mais il ne savait plus où il l'avait vue. Il allait passer son chemin quand son regard fut attiré par le manège de Terasaka à l'égard de la lycéenne, la regardant d'un œil distrait tandis que le gros chien venait se coller à ses jambes. Il grattouilla les oreilles de l'animal, d'une main, avant de se figer quand il fut pris à partie par sa professeur d'anglais, se raidissant aussitôt instinctivement en se retrouvant face à face avec la dénommée Kanon - qu'il finit par reconnaître comme l'une des filles du club de natation.

"Heu... Heu... Heu..." Un peu de sueur perla sur sa tempe et il se sentit rougir de manière bien visible. "Heu... je... Je..."
Que dire ? Il ouvrit la bouche pour parler mais rien n'en sortit et finit par détourner le visage avec gêne.
"Si, elle est mignonne." Baragouina-t-il tant bien que mal, de plus en plus gêné, menaçant de s'enfuir en courant, reculant d'un pas maladroit, puis d'un autre en direction du portail pour tenter de s'échapper...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Mar 14 Juil - 18:07

SCHOOL DAYS

Kanon réduisant souvent la politesse à son usage le plus strict tout en se montrant polie dans la norme, mais sans fantaisie. Elle avait reprit son chemin sans demander son reste, son cartable à la main, le regard attiré un instant par ce garçon plus âgé qui était dans son club, Shimizu-sempaï, et qui était son premier amour. Préférant prendre la fuite, la jeune fille hâta son pas quand sa professeur d'anglais avec sa maladresse légendaire lui tomba littéralement dessus, la mettant mal à l'aise dans l'instant; pourtant Kanon était du genre froide : rien sur son visage n'exprima la gêne qu'elle ressentit en cet instant du fait d'être ainsi mise en avant par Terasaka-senseï et son comportement... plus "western", comme dirait son père. Sentir l'attention de ses pairs, ne serait-ce qu'une simple minute, la mit tant dans l’embarras que la jeune fille fit un pas sur le côté pour cesser le contact avec son professeur; elle hocha négativement du chef pour lui signifier que ce n'était pas très grave et amorça la reprise de sa route...

Pourtant Terasaka-senseï ne semblait pas en avoir fini avec elle, la tirant par le bras vers l'autre professeur et Shimizu-sempaï; l’adolescente se serait senti rougir si elle ne se maîtrisait pas si admirablement. Elle ferma les yeux et ne dit rien aux dires de son professeur sur sa tenue, endurant en silence en attendant de retrouver sa liberté; ce n'était qu'un vague moment embarrassant à passer, que d'être exposée ainsi devant son sempaï. Elle tiendrait bon en attendant, sans répondre à ses professeurs, sans se montrer insolente. Ainsi était Kanon : une fille loin d'être timide comme le pensait Candy, mais froide comme un roc, dure comme la pierre. Et pourtant, au dessous... c'était le cœur tendre d'une adolescente qui s'éveillait à l'amour, en face du garçon qu'elle aimait.

Kanon hocha négativement la tête à toutes les questions de Terasaka-senseï, tenant bon la barre même quand cette derrière affirma qu'elle était une jolie fille. C'était faux : tout au plus se sentait-elle banale; une grande fille filiforme aux cheveux raides et aux yeux marrons qui ne faisait pas de bruit, qui ne se plaignait jamais, même pas maintenant qu'on dénouait sa cravate et qu'ion glissait une barrette au col de sa veste. C'était d'un ridicule.. mais elle ne dit rien, attendant le moment où elle serait relâchée avec patience. Pourtant, son visage commençait à montrer le fait qu'elle endurait plutôt que si cela ne lui faisait rien et la question que Candy posa à son sempaï acheva de faire naître une contrariété sur son visage sous la forme de violents rougissements, tournant simplement les talons lorsque Shimizu-sempaï balbutia qu'elle était mignonne; c'en était simplement trop pour son petit cœur.

L'adolescente prit la fuite en se demandant si son aîné la trouvait réellement mignonne ou avait simplement dit cela pour qu'on le lâche. Quoi qu'il aurait répondu, cela l'aurait mit mal à l'aise... pour l'instant elle prit simplement la fuite, serrant son cartable contre sa poitrine, le visage rouge pivoine....
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Ven 17 Juil - 7:23

Et comme de bien entendu, Candy le réprimandait d'un air renfrogné, et d'une réplique dont elle avait le secret alors qu'Haruki acceptait les remontrances de son professeur sans broncher. Ce faisant, Candy se dirigeait vers la jeune fille que Kanda avait laissé passer car il n'y avait rien à redire et écarquilla les yeux, réprimant un sourire quand le jeune professeur d'anglais s'emmêla les pieds et trébucha avant de se rattraper à Kanon, comme si de rien n'était. Entendant quelques rires discrets près d'eux, Kanda tourna la tête et de son regard le plus sévère, enjoignit les élèves à se manifester à leurs risques et périls, ou à passer leur chemin en oubliant cet épisode embarrassant. Ils préférèrent s'éloigner sans demander leur reste, accélérant le pas sous le regard insistant du professeur d'histoire qui reporta son attention sur le petit groupe. Devant le manège de sa collègue, Kanda ne put réprimer un soupire exaspéré, ou désespéré, allez savoir, et ne bougea pas plus pour venir au secours de la jeune fille. Quand Candy avait jeté son dévolu sur une proie, il était inutile de tenter de lui faire lâcher prise... pire qu'un molosse !

Une barrette lapin qu'elle accrocha au revers de sa veste, elle dénoua sa cravate et ouvrit légèrement le col de sa chemise, sous l'air complètement neutre de la jeune fille. Ressentait-elle seulement quelque chose, ou bien était-elle trop polie, ou trop timide pour parler et objecter à son professeur ? Mais Candy ne s'arrêta pas là et poussa la jeune fille vers Haruki, le prenant comme témoin de son oeuvre, faisant rougir les deux jeunes gens, et ôter les mots de la bouche du jeune homme, d'une façon désespérée.

Une nouvelle fois, Kanda soupira, mais cette fois, s'en était trop. Il sortit les mains de ses poches et s'avança vers les deux jeunes gens. Il prit doucement Candy par les épaules et l'éloigna de Kanon, puis poussa les deux élèves dans le dos en direction du bâtiment, les arrachant in extremis des griffes de la harpie anglaise.

-Allons allons, tu vas les mettre en retard désormais, et ce sera de ta faute. Allez en cours tous les deux et oubliez cet épisode. Passez une bonne journée.

Puis il se tourna vers Candy, les sourcils froncés, l'air sévère, comme quand il s'adressait à un élève qui n'écoutait pas ou avait de mauvaises notes.

-Je peux savoir ce que c'était que ce manège sans queue ni tête ? Tu te rends compte de la honte que tu leur as mis ? Depuis quand être "trop bien arrangé" est un crime, s'il vous plait ? J'ai bien cru qu'ils allaient nous faire une crise cardiaque devant le lycée.

Il se redressa (il était somme toute quand même beaucoup plus grand que sa jeune collègue) et la toisa de toute sa hauteur. Puis perdit son air sévère pour radoucir de nouveau ses traits -chose qu'il ne faisait qu'en sa présence-, et sourit même, amusé ?

-Bon, je dois bien reconnaître qu'ils ont l'air tellement coincé tous les deux que ça me fait rire, mais ce n'est pas une raison.

Il remit ses mains dans ses poches après avoir jeté un rapide coup d'oeil à sa montre, puis se tourna vers le bâtiment après avoir vérifié qu'aucun retardataire n'arrivait encore.

-Et il est l'heure pour nous également, j'ai un cours. On se retrouve au self ce midi ?  
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Lun 20 Juil - 17:20

"Kanon-chan...?" appela Candice avec douceur alors que cette dernière s'enfuyait, le visage rouge comme une pivoine.

La jeune institutrice pencha la tête sur le côté, ses cheveux tombant avec légereté sur son épaule alors qu'elle observait son élève détaller comme un lapin. Trop tôt ? Se demanda-t-elle alors qu'elle pensait si bien faire pour l'aider à s'intégrer. Etait-elle si timide ? Sous ses airs froids et méthodique elle l'était certainement. Candice s'en persuadait tout du moins. Une petite moue sur le visage et un doigt à ses lèvres elle se retourna vers Shimizu qui était lui aussi bien rouge et balbutiant. 

Les lèvres de l'anglo-japonaise s'étièrent en un petit sourire amusé. Il était mignon comme ça. Un pas de plus pour le faire aller voir les autres. Quoi ? Elle pourrait être en train de faire les choses à l'envers ? Elle ne le pensait pas. Tout ça partait d'un très bon sentiment de sa part. Cela dit, Kanda n'avait pas l'air d'apprécier ses méthodes et l'éloigna des élèves pour la sermonner. La jeune femme gonfla ses joues, en faisant la moue. Contrarié que son collègue lui gâche son petit plaisir et ses petites manigances. 

"Mais... mais... mais..." fit-elle en agitant les bras. "Kanon-chan est une jolie fille qui a du mal à se faire des amies ! je fait que l'aider ! On est aussi là pour ça !" fit-elle avec un air déterminé. "Et Haru-chan aussi ! Ca leur fera que du bien de les secouer un peu !" 

Cookie bailla lourdement à côté d'eux et Candy tritura ses doigts devant elle, faisant une petite moue boudeuse. Elle avait tellement envie de les aider. Mais alors que Kanda lui disait qu'elle leur avait mis la honte de leur vie... elle se demanda si c'était vrai... parfois elle agissait sans réfléchir quand elle avait quelque chose à coeur. Il faudrait qu'elle leur demande... 

"Just wanted to help..." marmonna-t-elle entre ses dents avant de relever la tête. Elle observa elle aussi l'entrée du bâtiment et, voyant que Cookie était déjà prêt à aller faire un tour dans la cour et sur le terrain de sport, elle en déduit qu'il était temps d'aller travailler. "Allons-y" fit-elle en haussant les épaules, comme si rien ne s'était passé, prête à sautiller en oubliant sa petite contrariété. "Je me demande ce qu'il y'a comme gâteau ce midi ! J'ai amené des pocky pour ce matin !" commença-t-elle à raconter... 

Cela dit dans un coin de sa tête elle se demanda si elle ne devrait pas avoir une discussion avec ses deux élèves...

(je pense que c'est clos pour moi...non ? A moins que quelqu'un veuille continuer un peu ^^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   Ven 24 Juil - 11:16

Haruki se sentait tellement stupide ! Il ne souhaitait pas blesser sa camarade mais... Il avait dû être maladroit... Il n'était pas habitué à parler avec des filles : elles étaient si compliquées ! Il avait l'intime conviction qu'aucune réponse n'aurait de toute façon été valable mais à la voir tourner les talons et prendre la fuite, il se sentit comme un moins que rien.
Il faudrait qu'il trouve dans quelle classe elle était pour pouvoir s'excuser : il n'avait absolument pas l'intention de lui faire de la peine ou de l’embarrasser.

Profitant que tout le monde l'avait délaissé, il prit à son tour la fuite après un regard blasé en direction de la professeur d'anglais, un peu plus loin de lui à présent que Yashirama-sensei la prenait à part. Soufflant de soulagement, il finit son toast en marchant vers l'entrée du lycée. Il avait bon espoir de retrouver la dénommée Kanon avant la pause de midi pour s'excuser. Cela le travaillait bien trop... Et il voulait pouvoir dormir sur ses deux oreilles - quand il pouvait s'offrir le luxe de dormir !

[clos, merci à vous =D)
Revenir en haut Aller en bas



 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Good Morning ! Ohayoo Gozaimasu !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Le Foyer :: Les Archives :: Archives RP-