Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 Wakasu Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Wakasu Hiro   Jeu 16 Juil - 18:46


Wakasu Hiro

Bonjour, je m'appelle Hiro Wakasu. J'ai actuellement 34 ans, car je suis né(e) le 15 juin 1987 à lieu de naissance et je suis japonais. Il m'arrive parfois de faire quelque chose de ma vie et si je ne suis pas en train de d'exorciser des kaijin et d'enseigner l'Onmyōdō, je suis prêtre Onmyōdō. Si vous voulez tout savoir je suis dans la moyenne financière et vu que je n'ai aucun secret pour vous, vous pouvez aussi savoir que je suis bisexuel et fatigué des relations charnelles. On me dit souvent que je ressemble à Matou Kariya. Je suis dans le groupe des civils.

comment peut-on me reconnaître ?

Caractère
Il pourrait faire peur, avec son corps brulé, ses yeux trop bleus et ce calme sans faille. Il pourrait effrayer, on pourrait l'imaginer comme une silhouette hostile errant entre les murs de ce temple.

Mais Hiro ne se résume pas à un simple accident. Hiro comme tout être vivant, s'entrelace de complexes volontés et de soudaines faiblesses.

Il y a, derrière ce physique sorti des mythologies shintoïstes, un être solaire. Difficile de s'abandonner à Amaterasu chaque seconde de sa vie sans en tirer des enseignements durables.

Hiro a toujours été une personnalité abordable et agréable, même si parfois un peu pugnace. Son calme n'a jamais été de pair avec une discrétion de la pensée. Cette retenue ne fut jamais le flagrant marqueur d'une timidité. Hiro est juste paisible sans être placide. Le genre de type engageant dont la présence est réconfortante, qui s'exprime toujours avec transparence et qui considère la rumination mentale comme un ennemi pernicieux à combattre.

On se sent bien en sa présence, même si on le révère. Et cela repose sur un simple principe, Hiro considère la vie. Il a entièrement prit conscience de l'unicité de chaque être vivant, de l'insecte à l'humain. Il est réellement intéressé par tout ce qui se passe autour de lui, écoute et embrasse avec passion chaque détail qui fait du monde un endroit vivant.
Sa présence est un soulagement, il écoute plus que les mots et prête attention à toute personne dans son entourage. Il ne se montre que très rarement distant même s'il est en réalité très peu disponible mentalement. Il accueille chaque chose avec un sourire et à cette façon solaire et agréable de recevoir quand on cherche sa présence.

Après.
On ne ressort pas indemne d'un incendie meurtrier.
On ne ressort pas indemne d'une brulure au cœur.

Depuis la disparition de Yuki, Hiro a tendance à se montrer plus facilement irritable. Même si sa nature profonde n'a pas changé, il repense très régulièrement à l'accident et le temps en a seulement effacé les détails. Même si tout n'est plus imprimé en lui à l'encre noire, il se souvent très bien de l'ambiance générale. Pire, sa mémoire vacillante, après tout ce temps, cherche à en reconstruire les détails et y appose des fantasmes qui le réveillent parfois en pleine nuit.

Hiro se bat au quotidien contre des réminiscences de son passé. Il revoit sans cesse Yuki lors de leurs sept années de bonheur. Il a parfois l'impression de le voir apparaître, d'entendre sa voix l'appeler. Ces images sont parfois si vivaces qu'elles se superposent au monde réel, le forçant à fermer les yeux quelques secondes, pour reprendre son calme.
Il est en deuil et le fait d'avoir revu son amant dans la rue n'y a rien changé. Pour lui Yukishiro est mort et il faut exorciser l'horreur qui se pavane en arborant son cadavre.

Physique
"Parfois, dans la vie, il arrive que les gens prennent feu"

La première fois qu'on lui enleva ses pansements, la première fois qu'il pu se regarder de nouveau, Hiro ne se reconnut pas.
Tout simplement.
Il y avait là la réflexion d'un parfait étranger qui le fixait, pas lui, mais une sorte de miraculé qu'on félicitait chaleureusement. Vous avez survécu, vous êtes choqué, vous allez vous y faire.

Il avait senti le bois gonfler sous la chaleur, il avait senti les flammes lui lécher le visage, il avait senti l'odeur de la cendre jusqu'à en avoir le goût, au fond de l'estomac. Quand la carcasse du temple lui était tombée dessus, il avait senti son omoplate plier jusque dans ses côtes. Il avait hurlé jusqu'à ce, qu'écrasé, il cède au silence.

Depuis cette nuit, Hiro ne se voyait plus dans cette silhouette. Trop violent ce changement, trop inattendu. En confiant son destin au temple Shinto, il n'aurait jamais imaginé qu'un tel accident puisse venir lui ravir sa vie jusque dans son apparence.
Devant protéger ses brulures du soleil, il avait vu sa peau devenir de plus en plus pâle. Ses yeux bleus lui donnaient le sentiment de briller d'une lumière nouvelle dans l'ombre d'une capuche devenue amie. Toute la partie gauche de son corps avait été mutilée, rongée par les flammes. Dès lors, son bras et sa jambe étaient devenus faibles. Si tous les rouages, le sang et les nerfs fonctionnaient encore parfaitement, sa peau était devenue la pire des plaies. Elle le faisait souffrir le martyr au point de l'obliger à immobiliser ses membres précieux. Moins traumatique mais révélateur, Hiro avait perdu quelques centimètres lors de sa guérison. Restant autour du mètre soixante-dix, il avait vu sa silhouette se flétrir.

Mais il y avait une chose qui avait affolé les docteurs plus que de ramasser un miraculé encore brulant au milieu des cadavres des prêtres, un simple changement de couleur. D'un brun commun, ses cheveux étaient devenus entièrement blancs en quelques nuits. Lors de son coma, il avait été placé sous surveillance étroite, des observateurs craignant que ce jeune prêtre livré aux flammes et dont les cheveux prenaient une teinte particulière ne se révèle devenir un Kasha, un kaijin fanatique illuminé par une vision divine.

Ce ne fut pas le cas, et Hiro reprit le chemin de la maison. La moitié du corps lacéré par d'immenses brulures, le cœur et le corps plus lourds.


Quelque chose te différencie ?
Hiro est un prêtre Onmyōdō confirmé. Il est versé dans l'art de la divination et la prédiction des évènements malheureux. Énormément respecté au sein d'Aramatsuri no Miya, il est souvent dit que ce furent les Shikigami qui le sauvèrent des flammes et qui repoussèrent les décombres brulantes en attendant les secours.

Comme la plupart des prêtres confirmés, Hiro arrive à contrôler le Fuzen, dans sa forme Yin ou Yang. Cela lui permet, au travers de rituels, d'effectuer des tâches variées comme localiser les kaijin, les repousser et convoquer des fragments de Fuzen pour créer des sceaux de protection. Il lui est aussi aisé de découvrir les kaijin cachés et de les révéler au grand jour.

Sa concentration peut souvent passer pour de la prédiction. En se concentrant, sans l'aide de rituel, il peut sentir la charge d'un lieu et s'en méfier s'il ressent du Fuzen de mauvaise augure. Cette capacité lui permet d'être méfiant lorsqu'il sent qu'un endroit est propice à l'apparition de kaijin, et donc d'anticiper et de prévoir une rencontre fâcheuse.

Finalement en tant qu'exorciste, sa principale tâche repose sur la bénédiction des âmes. Lassé de pratiquer des tours de passe passe pour les habitants de la ville qui confondent rhume et transformation en kaijin, il s'arrange pour pratiquer de grands exorcismes sur les kaijin sensibles à la foi. Il traque ce genre de créature dans toute la ville et attends toujours le bon moment pour les coincer sans trop se mettre en danger.


Tu veux connaître mon histoire ?

Une très belle cage dorée. Enfant conciliant, suffisamment vivace pour être populaire. Entouré, choyé. Né d'une mère fonctionnaire et d'un père prêtre, Hiro ne manqua jamais de rien. De ce genre d'êtres qui naissent dans des banlieues aisées, qui grandissent avec l'assurance que le monde est leur, que rien ne peut leur être refusé avec un peu de travail. Un chemin propre, bordé de petites fleurs cachant la merde.

Hiro était l'enfant lambda, gentil, mignon, entouré. Pas forcément brillant mais que tous les professeurs appréciaient. Il avait ce juste équilibre entre gentillesse et répartie. Le genre de gamin un peu taquin mais que l'on prend plaisir à côtoyer. Sa popularité ne baissa jamais.

D'autant plus que sa mère assurait un revenu régulier et que son père l'entourait de cette aura de mystère propre aux prêtres. Il était le fils du sacré, on respectait son statut par les gènes. Personne ne s'amusa jamais à lui tirer dans les pattes de peur de s'attirer la souillure et de fâcher les kami.
Insulte suprême, il était aimé par ses parents. Sans tape à l’œil, sans fioriture. Il avait cette sensation, rassurante, que cette maison d'enfance était sienne et qu'il, quels que soient ses choix dans la vie, y aurait toujours ces deux silhouettes amies pour le soutenir.

Quand le temple du mal s'érigea, son père consacra la maison, trop effrayé de voir ce petit monde s'écrouler. Ils avaient eu la chance de vivre en dehors du centre ville et toute cette histoire n'impacta que très peu leur mode de vie. Son père cependant redoubla de travail et passa moins de temps à la maison. Du haut de ses huit ans, Hiro en souffrit très légèrement mais venait très souvent passer des après-midi au temple en attendant que son père le raccompagne à la maison.

C'est vers ses 12 ans qu'un léger évènement changea la vie d'Hiro. Son père exorcisa un vrai kaijin, pas un simple citoyen persuadé d’être l'incarnation du mal. Cette jeune femme avait été amené par son mari de toute urgence. Très vite, devant les yeux du mari et du père d'Hiro, elle entama une transformation en Iso Onna.
Cette rencontre s'était très mal terminée, l'Iso Onna avait saisi le père d'Hiro pendant une longue minute avant de le laisser retomber au sol. Puis elle s'était tournée lentement vers son mari et l'avait attaqué. Le père d'Hiro, en tentant de le protéger en saisissant le kaijin, avait été violemment repoussé et s'était cassé la jambe lors de la chute. Les autres prêtres, alertés par le bruit, avaient procédé à un exorcisme collectif qui s'était soldé par la mort de la jeune femme.
A la fin de l'histoire, il ne restait que deux cadavres frais sur le sol, l'un des deux un peu plus monstrueux que l'autre.

Le père d'Hiro avait changé. Il n'avait pu sauver ni l'un ni l'autre et, avec l'accord de sa femme, il décida de prendre sa retraite spirituelle et de se diriger vers un métier où il pourrait travailler de chez lui.

Pour Hiro, cet accident fut une révélation. Désormais affligé de son père au quotidien, il voulu poursuivre son œuvre. Les études l'ennuyaient, il avait besoin de pratique et devenir prêtre exorciste ne lui serait pas difficile.

Cette même année, il commença sa formation au temple Aramatsuri no Miya. Bien qu'un peu sur le tard, il fut un élève brillant, appliqué et comme toujours, apprécié par ses professeurs. Encore une fois cette énergie le suivait, cette simplicité d'approche. Plus qu'un onmyōji, il était à l'écoute et toutes ses formations sur le terrain laissèrent des sourires.

19 ans.
Un seau d'eau par la fenêtre, sans regarder.
Et une pauvre silhouette qui le fusille du regard.

Hiro rit, pardon, pardon, je ne t'avais pas vu.
En face, pas un sourire.
Hiro s'approche, une serviette à la main. Fukuda-san, pardon, tiens prend ça.

Pour toute réponse, il avait prit un poing dans la gueule.
Ce à quoi, Hiro, d'un calme et d'une politesse légendaire avait répondu de manière affable,
En lui décochant une droite.

Il avait fallu qu'un formateur passe pour les séparer, les deux, le visage en sang. Yukishiro avait craché au visage d'Hiro et ce dernier lui avait promis une vengeance en règle.

Trois mois plus tard, Hiro se vengeait à l'horizontale, à la verticale, dans toutes les positions possibles.

Ce n'était pas vraiment prévu. Hiro avait caché des punaises dans le futon de Yuki jusqu'à ce que ce dernier réponde à son tour. L'escalade était montée jusqu'au jour où Yuki avait volontairement détruit la tenue de cérémonie de son adversaire. Hiro avait voulu des explications. Ils s'étaient retrouvés en terrain neutre en dehors Aramatsuri no Miya.
Puis une nouvelle fois dans la chambre d'Hiro.

Et ils ne s'étaient plus quittés.
Sept ans. Entiers. Ponctués de rires, de prises de tête, de coup de cœur et d'humeurs caractérielles.
Hiro avait senti la colère de Yuki se déliter entre ses doigts.
Sept ans de bonheur. Caché certes, mais heureux.

Jusqu'à cette nuit.
Hiro ne se souvient plus bien, les années ont passé leur lustre sur le brillant des détails. Il ne retient que l'odeur de brulé, cette odeur qu'il ne supporte plus.
Il faisait chaud, de cette chaleur épouvantable qui fait fondre la chair. Il avait traversé plusieurs couloirs pour aller chercher Yuki. Il fallait qu'il le sorte de là.
Dès qu'il eut passé la porte, une épaisse poutre s'effondra et lui cogna le dos. Il eut le souffle brisé en même temps que les côtes.
Il sentit la manche de sa tenue prendre feu sans pouvoir réussir à bouger. Coincé sous les décombres, il voulait hurler à Yuki de s'enfuir. Il fallait qu'il ...

Hiro ne veut plus se rappeler ce moment. Où ses propres cris de peur se transformèrent en dégoût pur. Ces quelques secondes avant que l’inconscience ne le soustrait à cette vision.
Fukuda Yukishiro n'était plus.
Plus qu'une masse informe. Une bête. Un kaijin.

Il se réveilla à l'hôpital, le corps brisé. Et cette odeur, cette odeur rance de suie noire.
Il lui faudra deux ans pour reprendre possession de son corps, deux ans à peiner, deux ans à reprendre le contrôle de cette peau qui tire, réparer ses os brisés.
Deux ans au fond d'un lit à se dire que le kaijin qu'est Yukishiro court les rues.

En sortant, il a reprit sa place à Aramatsuri no Miya. Est devenu professeur, et étrangement, le meilleur de sa région. Ses élèves disent souvent qu'une force invisible fait de lui le meilleur exorciste.
Hiro sait juste qu'il lui faudra de la force. Il n'a jamais cessé de s'entrainer.

Il l'a cherché sans le trouver, retourné toute la ville avant de perdre espoir et de se dire qu'il avait surement fui les lieux depuis longtemps.
Jusqu'à ce moment dans la rue, 3 mois auparavant.
Yukishiro dans la rue.
Inchangé.

La haine.


Qui se cache derrière l'écran ?

Age : 25 ans
Où as tu trouvé le forum ? Par un des top sites
Comment le trouves-tu ? Le contexte et son côté "histoire tragique mais avec des power rangers" m'a charmée !
Un dernier mot ? Poney




crédit (c) Chaussette


Dernière édition par Wakasu Hiro le Ven 17 Juil - 17:08, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Jeu 16 Juil - 19:04

Poney, mais quel bon choix de dernier mot!

Bienvenu parmi nous Hiro, c'est super que tu aies choisi un des prédéfinis! N'hésite pas si tu as des questions ou si tu veux que je retouche le code de ta fiche qui pars en sucette! Bienvenue encore en tout cas! =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Jeu 16 Juil - 19:09

Ah oui je veux bien que tu jettes un oeil au code pour la partie haute ! Je ne comprends pas trop comment j'ai réussi à le faire sauter ! je ne touche plus à rien le temps que tu le fasse ! Merci !

Edit : Ah bah c'est bon, juste un saut de ligne en trop !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Jeu 16 Juil - 19:28

Sooooo happy de voir Hiro incarné *v*
Merci d'avoir choisi ce prédéfini, ça me fait trop plaisir !! Soooo much ! (et je vais jeter un oeil pour ton code de fiche ^^ *pique le compte de Wakaba éhontément XD*)
Bon courage pour faire ta fiche, n'hésite pas à me mp si tu as besoin d'infos sur la relation Hiro/Yuki Surprised
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Murakumo Kaenguma
Yomotsu Corporation

Messages : 925
Age du perso : 42 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
Yomotsu Corporation
MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Jeu 16 Juil - 19:35

Voilà, ta fiche est rétablie =D Tu peux poster !


A cat who has lost a leg is snickering this way : the young lady over there, let's play ! Yai, shall we play a prank ? Yai, shall we go play ? Let's dance, young lady !
The fear of what's inside of me ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t365-kaenguma-the-beautiful-shadow-of-the-demons-frenzied-dance#4342 http://tokusatsu.forum-pro.fr/t367-kaenguma-fear-of-whats-inside-of-me-tell-me-can-a-heart-be-turned-to-stone#4377
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Ven 17 Juil - 17:07

Fini !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Ven 17 Juil - 17:35

Pour moi c'est tout bon mais je vais attendre le passage de Yukishiro sur ta fiche avant la validation. =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Ven 17 Juil - 17:36

Moi aussi je t'aime Embarassed Je suis un gentil kaijin tu sais ! (non.)

J'aime beaucoup ta fiche et ta plume. Le grand gourou peut te valider XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar


 
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   Ven 17 Juil - 17:44


So much swaaagg, tu es validé !

Ô joie et bonheur, te voilà officiellement parmi nous ! On peut dire que maintenant tu fais parti de la bande, alors tu peux te la péter ! ♥

Cependant n'oublie pas de faire recenser ton avatar et si tu es un Tokusatsu, de mettre ton armure et pseudo dans la liste pour que tout soit bien ordonné. Niveau journal de bord, pense à faire ta fiche de relation qui comprend tes liens et ta liste de rps. Et si tu cherche un ou plusieurs partenaires de jeu, viens donc checker les demandes de rp ou en poster une ! N'oublie pas non plus de mettre le lien de ta fiche de prez' dans ton profil pour qu'on puisse la voir facilement !

Sinon, entre deux rps et recherches diverses je te propose de nous rejoindre à la cafétéria pour un max de flood et de délires !
Revenir en haut Aller en bas



 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wakasu Hiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wakasu Hiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hiro Lakia
» Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']
» Portable d'Hiro Komage
» Fraternisation ennemie ? (avec Hiro)
» ▬ chandelier ▬ hiro et grace.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Le Foyer :: Les Archives :: Archives de fiches-