Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 Yayoi ~ cute little rabbit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
Maeda Yayoi
Yomotsu Corporation

Messages : 132
Age du perso : 7 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Yomotsu Corporation
MessageSujet: Yayoi ~ cute little rabbit   Dim 2 Aoû - 18:28


MAEDA Yayoi

Bonjour, je m'appelle Yayoi Maeda, mais on me surnomme aussi Little Rabbit car je suis la porteuse d'Otohime, même si papa n'est pas très content. J'ai actuellement 7 ans, car je suis né(e) le 21/02/2014 à Okuse et je suis japonaise. Il m'arrive parfois de faire quelque chose de ma vie et si je ne suis pas en train de jouer, lire, regarder la télé ou d'aider mon papa à la maison, je suis à l'école primaire. Si vous voulez tout savoir je suis une petite fille donc je ne sais pas, mais je ne manque de rien je suppose et vu que je n'ai aucun secret pour vous, vous pouvez aussi savoir que je suis une petite fille de 7 ans (bordel) et je n'ai pas d'amoureux. On me dit souvent que je ressemble à Nanako Dojima de Persona 4. Je suis dans le groupe de la Yomotsu Corporation.

comment peut-on me reconnaître ?

Caractère Yayoi est certainement une petite fille tout ce qu'il y'a de plus normale. Âgée de sept ans elle est assez grande pour comprendre beaucoup de choses et pour discuter de choses plus ou moins compliquées. Loin d'être bête elle est même plutôt mature, ayant dû apprendre à être seule à la maison très tôt. En vérité c'est une petite fille relativement sage la plupart du temps, polie et assez bien élevée... la plupart du temps car il lui arrive de chahuter, de faire des caprices et des bêtises... elle aime s'amuser, jouer et se raconter des histoires quand elle est toute seule. Elle sait très bien s'occuper même si parfois elle s'ennuie... elle a appris à faire avec cela dit et ne pleure pas quand son père l'appelle pour lui dire qu'il rentrera plus tard que prévu. Elle sait que les pleurs ne résoudrons rien dans ce cas là - car parfois cela peut être le cas...
Ouverte et souriante, elle est douce et gentille avec la plupart des gens. Un peu timide avec les étrangers elle a rapidement apprit à se méfier des gens qu'elle ne connaît pas - c'était la première leçon a apprendre quand elle a dû rester seule à la maison pour la première fois. Cela dit cela ne l'empêche pas de rapidement s'ouvrir quand elle se rend compte qu'elle n'a rien à craindre. Méfiante, elle sait qu'elle ne doit pas juger un adulte par ses paroles ou son allure au premier abord. De fait... elle ne fait finalement pas vraiment confiance aux adultes qu'elle ne connait pas bien.

Mais même si Yayoi aime les robes, le rose, les poupées et les chansons mignonnes... elle aime aussi les histoires de héros et de tokusatsu. Elle est fascinée par ces héros en armure qui défendent la ville. Cela dit... elle préfère les dessins animés de héros ou de magical girl. Elle passe ses dimanches matins devant la télé à les regarder en participant activement, sa voix réveillant régulièrement son père qui essaye de se reposer d'une longue semaine de travail. Elle joue au héros avec ses amis dans le parc ou à l'école et ça les amusent beaucoup, c'est la grande mode en ce moment.
Yayoi joue autant avec les filles qu'avec les garçons même si elle n'aime pas quand les garçons deviennent trop brutaux et qu'il lui arrive d'aller se cacher derrière sa maîtresse dans ses cas là... cela dit, il lui est arrivé de se battre aussi - et de se faire gronder en rentrant à la maison avec les cheveux dans tous les sens.

Mais ce qui caractérise sans doute le plus Yayoi c'est sa maturité pour ce qui concerne sa famille. Elle a accepté il y'a bien longtemps que sa famille n'était pas tout à fait normale. Elle sait aussi que son père fait de son mieux pour s'occuper d'elle et travailler en même temps. Elle sait aussi que parfois les mères à l'entrée de l'école jettent parfois quelques regards un peu méprisants à ce père divorcé qui laisse sa fille seule le soir à la maison. Mais Yayoi sourit dans ces cas là, elle veut montrer à tout le monde que son papa s'occupe très bien d'elle alors elle fait de son mieux de son côté. Elle fait des courses sur le chemin de la maison et elle a appris à faire des plats simple pour accueillir son père à la maison. Elle sait ce qu'elle a le droit de faire ou non et utilise ses restrictions comme elle peut pour aider. Car tout ce qu'elle souhaite c'est aider son papa.
Sa mère ? Leur relation est un peu compliquée. Au début elle pleura beaucoup de ne plus voir sa mère mais il fallut qu'elle se fasse une raison... et ce fut le cas. A sept ans, elle a bien compris que sa mère ne voulait pas s'occuper d'elle et elle n'insiste pas. Elle l'aime, elle se souviens très bien de ces moments où elles n'étaient que toutes les deux à la maison. Mais une distance s'est formée entre elles. Une distance qui s'agrandit d'année en année, car plus le temps passe et plus Yayoi comprend qu'elle ne doit rien attendre de sa mère, elle se fait une raison. Alors elle a apprit à apprécier ces moments ensembles mais ne cherche plus à la retenir et lui dit au revoir comme elle peut dire au revoir à sa tante Tsukiyo. Nene n'a que le titre de mère et petit à petit Yayoi ne la voit que comme un membre de la famille lambda. Elle tiens à elle, la respecte en tant qu'adulte, mais ne la recherche plus en tant que lien maternel. Pourtant, il lui arrive toujours de rêver à une famille complète comme ses amis...

Depuis qu'elle a acquis Otohime son sens du devoir s'est exacerbé cela dit. Elle profite de son armure pour passer plus de temps avec son père. Elle a la sensation de pouvoir l'aider dans sa "mission". De fait, bien que mature, Yayoi est surtout une petite fille jouant au héros. Bien qu'elle soit consciente du danger autour d'elle... elle ne le "voit" pas, protégée par son armure et les tokusatsu de la Yomotsu qui l'accompagne toujours quand elle sort avec son armure.

Physique Yayoi est de taille moyenne pour son âge. Pas trop grande et pas trop petite. Fragile comme beaucoup de petite fille elle n'est pas non plus en sucre. La peau pâle et un teint de pêche, c'est une petite fille en pleine santé et ça se voit. Ses yeux bruns sont lumineux et son sourire éclatant la plupart du temps. Elle fait de son mieux pour que tout le monde voit à quel point son père s'occupe bien d'elle. Elle fait toujours attention à ses vêtements le matin, a appris à repriser elle même ses boutons si jamais il y'a un petit accident... elle se coiffe aussi toute seule même si elle préfère que ce soit son père qui le fasse. C'est une des raisons pour lesquelles elle a les cheveux courts... c'est plus facile à gérer, pour elle comme pour son père. Elle aimerait avoir les cheveux longs maintenant qu'elle est plus grande alors elle a l'intention de les laisser pousser pour voir ce que ça donne. En attendant elle les attaches en petites couettes pour les tenir. Parce qu'il faut bien tenir ces cheveux sombres pour qu'ils survivent à une journée de jeux avec ses amis...

Yayoi est une fille coquette, elle aime les robes, les jupes, le rose, les dentelles... elle ne porte pas beaucoup de pantalons et rêve parfois d'être une princesse. Elle aime s'habiller et parfois faire les boutiques avec son père. Elle a une boîte remplie de rubans de couleurs différentes pour ses cheveux et aime bien passer du temps le soir à choisir lesquels elle va mettre le lendemain matin. Elle veut avoir l'air parfaite le matin pour aller à l'école et que tout le monde voit à quel point son père s'en sort admirablement bien.

Quelque chose te différencie ? Yayoi vit seule avec son père. Ses parents ont divorcés il y'a 3 ans et sa mère ne souhaite pas s'occuper d'elle, depuis une certaine distance s'est formée entre elles.
Elle a sur le bas du ventre une pierre incrustée : le magatama d'Otohime. Elle aime bien le regarder quand elle prend son bain, ça l'intrigue autant que ça l'amuse.


Tu veux connaître mon histoire ?

 Thème
Qu'est-ce qu'une famille ? Un papa et une maman à la maison ? Papa qui travaille et maman qui s'occupe de la maison et des enfants ? 
Pour Yayoi depuis trois ans ce n'est plus le cas. Elle se souviens de l'époque où sa mère était à la maison, qui la coiffait, qui préparait à manger, qui jouait avec elle... elle adore ces souvenirs et ces photos d'eux trois en vacances. Puis il y'a eut la séparation... puis le divorce... et enfin la faille.

Elle ne sait pas vraiment quelle est la raison derrière la séparation de ses parents. Elle sait que sa mère à fait quelque chose mais à l'époque elle était trop petite pour qu'on lui explique autrement que par : "Papa et Mama ne peuvent plus vivre ensemble mais ça ne veut pas dire qu'ils ne t'aiment pas". Elle est grande maintenant et si elle pourrait comprendre à présent elle n'a jamais posé la question. Pourquoi ? Parce que le sujet est délicat à aborder et qu'elle a compris que cela ne changerait rien à la situation à part à retourner le couteau dans la plaie. Elle s'est fait une raison.

C'est aussi comme ça que l'on pourrait résumer la vie de Yayoi ces trois dernières années : elle s'est fait une raison.
Mama est partie et ne reviendra pas, elle aura beau pleurer et se rouler par terre... elle ne lui racontera plus d'histoire pour l'endormir. Mais Papa le fera.
Mama ne viendra plus sécher ses larmes quand elle tombera par terre, qu'elle se sera disputée avec un camarade ou qu'elle aura fait un cauchemar. Mais Papa la consolera toujours et la serrera fort dans ses bras.
Mama ne l'accompagnera pas au festival de l'école. Mais Papa sera fier de dire à tout le monde que c'est sa fille qui joue la sorcière.
Mama ne l'attendra pas à la sortie de l'école quand il y'a un typhon. Mais Papa viendra avec un parapluie et fera en sorte de la protéger des éléments.

Papa ne l'abandonnera pas. Et Yayoi compte bien tout faire pour rendre son père heureux. Elle a rapidement décidé de tout faire pour alléger le poids des tâches ménagères. Elle a apprit à faire le ménage, à faire la lessive... et si ça ne fait pas longtemps qu'elle arrive à étendre les draps, elle a toujours fait de son mieux. Elle fait la cuisine, quelques courses... une petite fée du logis. Ce n'est pas parfait, loin de là, mais elle fait de son mieux. Car elle sait que son père travaille beaucoup pour elle.

Et puis il y eut Otohime. Son père vit sans doute cela comme un drame mais pour elle ce fut presque une révélation.

Un accident. Rien ne laissait prévoir qu'un jour Yayoi deviendrais une porteuse d'unité Kojiki. Personne, et encore moins son père, n'auraient eut l'idée de la mettre en contact avec le prototype. Mais parfois le destin fait de drôle de farces.

C'était pendant la semaine du nouvel an. Yayoi était en vacances et son père devait travailler plus que d'habitude. Mauvais timing. Car il n'y avait personne pour garder la petite fille ce jour là. Alors, comme cela pouvait arriver quelques fois, Yayoi suivit son père jusque dans les laboratoires de la Yomotsu Corporation. C'était rare mais parfois il n'y avait pas le choix, Yayoi ne pouvait pas rester une journée complète sans surveillance. Alors elle s'assit devant le grand bureau de son père et se mit à dessiner et à s'imaginer des histoires... Elle ignorait les gens qui passaient devant la grande porte en verre du bureau, sachant pertinnement qu'elle n'avait pas le droit de sortir toute seule, c'était un endroit d'adulte, elle ne devait pas faire de bêtises...
Mais parfois... une enfant ne peut résister à l'appel de l'aventure.

Un son. Rien qu'un son étrange. Elle leva la tête, curieuse. Cela ressemblait à une chanson mais elle n'aurait su dire quoi. Curieuse elle passa la tête par la porte. Il n'y avait pas âme qui vive dans le couloir où se trouvait le bureau en cet instant. A nouveau le son retentit et la petite fille sentie une légère angoisse la prendre. Elle sortit dans le couloir, les mains serrées devant elle alors qu'elle regardait autour d'elle. Personne. Où étaient partis tout le monde ? Elle était... seule ? Pourtant il y avait toujorus quelqu'un dans le couloir habituellement... ne serait-ce qu'une secrétaire qui travaillait pas loin.

Entre curiosité et certainement un peu de peur, Yayoi décida de chercher son père, ou le son, sans doute un peu des deux. Elle se disait à chaque croisement que si elle rencontrait quelqu'un elle demanderait son chemin... mais personne ne vint à sa rencontre. Et plus elle avançait, plus elle s'enfonçait dans le dédale de la Yomotsu.
Yayoi marcha pendant une éternité - selon elle - sans croiser personne. Plus le temps passait et plus ses yeux s'humidifiaient. Elle ne savait même plus par où elle était passée, tous les murs et couloirs se ressemblaient. Elle n'osait pas appeller de peur de déranger mais en même temps elle rêvait de croiser quelqu'un qui la reconduirait au bureau de son père.

Au final, elle se décida à ouvrir des portes. Quelqu'un la raccompagnerait bien, non ? Mais il n'y avait personne derrière les portes qu'elle ouvrait. Alors elle continua... jusqu'à se retrouver dans une grande pièce digne des dessins animés qu'elle regardait le dimanche matin.

Elle aurait dû tourner les talons et chercher quelqu'un. Elle aurait dû ignorer les écrans et les lumières. Elle aurait dû simplement fermer la porte. Elle entra, curieuse petite chose de six ans, presque sept. Elle s'avança devant la chose suspendue, cela ressemblait à une armure... mais c'était beaucoup plus petit que ce qu'elle avait vu à la télé. Cela ressemblait... à un drone d'Usahime un peu. Un frisson parcourut le corps de la petite fille alors que quelque chose ne cessait de l'attirer. Dans un coin de sa tête elle savait pertinnement qu'elle n'avait rien à faire là. Mais qu'y avait-il de mal à s'approcher ? Elle tendit la main... et poussa un cri quand soudain la chose suspendue se mit à bouger et à se transformer avant de se jeter sur elle.

Quand elle reprit connaissance, elle reconnut la voix inquiète de son père. Ouvrant les yeux il lui fallut un moment avant de comprendre pourquoi il avait l'air paniqué et pourquoi une foule de personne se bousculait autour d'elle en racontant des choses qu'elle ne comprenait pas... Elle n'avait plus l'apparence d'une petite fille, mais était recouverte de métal, comme une seconde peau. Un nouveau corps, de nouvelles sensations...

Otohime s'était synchronisée avec elle. Trouvant en elle le seul hôte acceptable depuis sa création.

Contrairement à ce que l'on aurait pu croire... l'adaptation se fit avec une rapidité étonnante. Autant pour elle que pour l'unité. Personne n'eut à expliquer à Yayoi comment retirer son armure, c'était comme si elle le savait d'avance. Personne n'eut à lui expliquer de quoi elle était capable à présent, c'était comme si elle le savait. Et elle le maîtrisa rapidement aussi. En une heure à peine elle volait déjà haut dans le ciel avec une vitesse hors du commun... Otohime était comme devenue une partie d'elle-même et elle s'en sentait grisée.

Elle était devenue un héros, comme à la télé. Elle pouvait faire tout ce qu'ils pouvaient faire  -ou presque.

Mais elle dû redescendre sur terre, rapidement. Car elle vit rapidement l'air tendu et mal à l'aise de son père. Il était inquiet. Il se sentait responsable. Elle n'aurait jamais dû se trouver en contact avec l'unité Kojiki. Elle n'aurait jamais dû devenir cobaye malgrés elle. Alors elle fit ce qu'elle faisait de mieux : elle sourit. Elle rassura son père. Elle fit comme si les implications qu'apportaient l'armure n'étaient rien, comme si elle n'avait pas peur de ces hommes en blouse blanche ou des kaijin. Son père était tout pour elle. Et, finalement, elle pouvait faire plus pour lui maintenant. Elle pouvait l'aider dans son travail.

Elle le sait. Elle l'a compris. C'est dangereux. C'est inhumain. La plupart des gens de la Yomotsu au courant de son existence la voit comme une expérience plutôt qu'une petite fille. Mais elle s'est faite une raison. Elle est Little Rabbit à présent. Elle doit vivre avec. Alors autant faire de son mieux, pour montrer au monde entier à quel point son père s'occupe bien d'elle. 

Et qu'elle aussi peut être un héros.


Qui se cache derrière l'écran ?

Prénom/pseudo :Alkianne
Age : too old for ziz shit
Où as tu trouvé le forum ? dans la barre là haut
Comment le trouves-tu ? ...
Un dernier mot ?  *twerking*


crédit (c) Chaussette


Dernière édition par Maeda Yayoi le Ven 21 Aoû - 19:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t297-yayoi-cute-little-rabbit http://tokusatsu.forum-pro.fr/t298-yayoi-petit-lapin-descendu-de-la-lune
avatar


 
Maeda Yayoi
Yomotsu Corporation

Messages : 132
Age du perso : 7 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Yomotsu Corporation
MessageSujet: Re: Yayoi ~ cute little rabbit   Dim 2 Aoû - 23:24

Terminéééééé !  Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t297-yayoi-cute-little-rabbit http://tokusatsu.forum-pro.fr/t298-yayoi-petit-lapin-descendu-de-la-lune
avatar


 
Yamakawa Nene
Tokusatsu

Messages : 346
Age du perso : 28 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
Tokusatsu
MessageSujet: Re: Yayoi ~ cute little rabbit   Lun 3 Aoû - 7:28


Everyday's great at your Junes, siiisttarr !

Ô joie et bonheur, te voilà officiellement parmi nous ! On peut dire que maintenant tu fais parti de la bande, alors tu peux te la péter ! ♥

Cependant n'oublie pas de faire recenser ton avatar et si tu es un Tokusatsu, de mettre ton armure et pseudo dans la liste pour que tout soit bien ordonné. Niveau journal de bord, pense à faire ta fiche de relation qui comprend tes liens et ta liste de rps. Et si tu cherche un ou plusieurs partenaires de jeu, viens donc checker les demandes de rp ou en poster une ! N'oublie pas non plus de mettre le lien de ta fiche de prez' dans ton profil pour qu'on puisse la voir facilement !

Sinon, entre deux rps et recherches diverses je te propose de nous rejoindre à la cafétéria pour un max de flood et de délires !


you're my exception
maybe one day you’re gonna want her. that girl that knew she wasn’t perfect but tried to be for you. that girl who wanted nothing more than to be there for you and loving you was the only way she could.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t295-nene-tokusatsu-sexiness#3157 http://tokusatsu.forum-pro.fr/t300-nene-viens-boire-un-p-tit-coup-a-la-maison#3212



 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yayoi ~ cute little rabbit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yayoi ~ cute little rabbit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» White Rabbit - Les délires psychédéliques d'Alice
» The he!Alice and the blond rabbit~
» Alecnouneeeeet you're so so so cute gnii ! ♥ [PV Alec]
» White Rabbit |Neal|
» [Octobre] Taeyang Lunatic White Rabbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Bienvenue chez nous ! :: Nos fiers héros :: Fiches validées-