Dans la chaleur de la nuit
Le mal est toujours puni
Les "Unités Kojiki", sortes d'armures intégrales de combat dotées d'une intelligence propre bien qu'instinctive, ont été découvertes alors qu'elles avaient été perdues par l'entreprise pharmaceutique qui les a créé, la Yomotsu Corporation. Cette dernière dépécha de nombreux agents dans l'espoir de les retrouver mais leurs nouveaux porteurs, se surnommant les "Tokusatsu", étaient devenus des justiciers masqués protégeant la ville de la menace Kaijin, des créatures monstrueuses aussi bien nées des malversations génétiques hasardeuses de la Yomotsu qu'à une singularité de la ville : l'énergie Fuzen.
lire le contexte

Partagez | 
 

 R99 ▌ I wake up, put on my face, identify with the human race.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


 
R99
Kaijins

Messages : 111
Age du perso : Inconnu.
Voir le profil de l'utilisateur
Kaijins
MessageSujet: R99 ▌ I wake up, put on my face, identify with the human race.   Lun 18 Jan - 21:28


R99

Bonjour, je m'appelle R99 puisque c'est la seule chose inscrite dans mon dossier mais on me surnomme aussi Hengen ("celui-qui-se-transforme"). J'ai actuellement 27 ans (mais j'ai l'air d'un ado), car je suis né le 15/02/1995 à Okuse et je suis japonais. Il m'arrive parfois de faire quelque chose de ma vie et si je ne suis pas en train de lire des mangas ou d'errer un peu partout, je suis l'ancien Nurarihyon. Si vous voulez tout savoir je suis sans argent et vu que je n'ai aucun secret pour vous, vous pouvez aussi savoir que je suis innocent mais très curieux et solitaire. On me dit souvent que je ressemble à Kawakami Kazuko de Maji de Watashi ni Koishinasai. Je suis dans le groupe des Kaijins et je suis un Kaijin sauvage unique, l'Ikiryō.

Comment peut-on me reconnaître ?

Caractère R99 a la pureté de ces créatures qui n'ont jamais été humaines. Il s'émerveille de tout avec une ingénuité désarmante, souriant à chaque inconnu qu'il croise avec un air aimable, sans jamais dire un mot. Kaijin n'ayant pas l'air hostile, il ne ressent pas la plupart des sentiments négatif : aucune colère, aucun mépris pour la race humaine. Il n'est supérieur à personne et semble constamment être à la recherche d'une sorte d'affection fugace auprès des gens, disparaissant dès qu'il l'a obtenu. Il est inconstant, fuyant même s'il n'a l'air nullement farouche; c'est une créature mystérieuse qui bien qu'elle n'est pas différente des autres Kaijin - il reste un prédateur - n'a pas cette animosité naturelle pour les humains. Il est curieux de tout et de tous, avide d'apprendre et de découvrir de toutes les source possible pour nourrir l'ogre de son insatiable curiosité. Pour autant, le brun ne connait rien du monde et le découvre avec les yeux d'un enfant fortement influençable, un enfant solitaire, anciennement reclus. Facile à berner, facile à manipuler, R99 est candide, inculte et telle une page vierge, il absorbe ce qu'on lui dit comme une éponge, apprenant souvent par mimétisme plus que par méthode : imiter est sa manière de vivre et de survivre.

Sans ambition autre que passer le temps et survivre, ce Kaijin était pourtant il y a dix ans la créature la plus puissante d'Okuse jusqu'à perdre son titre au profit de la terrible Nichiren. Il ne conçoit ni amertume, ni envie de reprendre son rôle : ce genre de choses lui passent au dessus de la tête. Il n'a rien d'un leader, bien trop individualiste et insouciant : il est, malgré son âge, un être hautement immature qui a tout à apprendre. Pourtant, il y a quelque chose de touchant dans ce monstre tantôt amical, tantôt hostile selon les situations. Individualiste, il s'est toujours concentré sur sa propre survie, incapable de penser au monde en dehors de son point de vue égocentrique. Ayant passé des dizaines d'années reclus, le Kaijin s'adapte petit à petit au monde environnant sans ressentir de peur ou d'appréhension, bien étrangement. Il ne recule jamais et si ses actions semblent parfois incompréhensibles pour quelqu’un de sain d'esprit, changeant parfois diamétralement de plans, il n'en reste pas moins une créature d'instinct plutôt que de réflexion.

R99 a été une grande force de la ville, un Kaijin reconnu, un prédateur urbain insaisissable; à présent, il n'est plus qu'une vague rumeur, même pas un souvenir. Personne ne semble se rappeler de l'Ikiryô, le changeforme, le métamorphe. Il a énormément perdu en puissance depuis ces années d'isolement, n'ayant pu ni se nourrir ni s’entraîner : il a survécu uniquement en puisant dans ses réserves de Fuzen, régressant à une taille chétive et fragile, n'ayant plus rien à voir avec l'Ikiryô qu'à combattu Nichiren. Un tout petit Kaijin dont on ressent à peine le Fuzen tant il est faible... mais c'st sans compter qu'il a la capacité de dissimuler son énergie vitale...

Physique R99 ressemble à un être au sexe variable d'apparence chétive et banale, ne mesurant pas plus d'un mètre soixante pour un poids plutôt léger pour un humain. D'apparence plutôt androgyne, il/elle attache généralement ses cheveux bruns en queue de cheval et porte des vêtements trop grands pour lui, se changeant peu. Son hygiène corporelle laisse un peu à désirer et s'il est vrai qu'il n'aime guère se laver, il le fait quand il n'a pas d'autre choix. Banal et commun, rien ne semble le distinguer des adolescents qui ont l'air d'avoir son âge, à savoir entre quinze et dix-huit ans. Ses grands yeux ambrés n'expriment pas grand chose à part un éternel étonnement de la vie, sans crainte, sans peur mais sans joie aussi et il semble relativement égal la plupart du temps, ayant un répertoire d'expressions faciales limité. Pourtant dans la masse, il ne ressemble qu'à un garçon ou une fille aux sourire sans objet, toujours satisfait de tout ce qui se passe et ce même s'il ne comprend pas les choses autour de lui/elle.

Le Kaijin est la créature métamorphe par excellence, n'ayant jadis aucune apparence fixe. Il change aujourd'hui moins souvent d'apparence mais sa capacité innée à modifier ses traits lui permet d'aisément survivre aux humains comme aux Kaijin... et pourtant, malgré toute sa puissance, l'Ikiryô se borne à un corps humanoïde chétif, ayant l'air inoffensif, innocent. R99 est également muet, car personne ne lui a jamais appris le langage humain et étant né Kaijin, il n'a eu aucune éducation. La plupart des gens qui le croisent voit un gamin des rues parlant en langage des signes, toujours souriant, l'air un peu idiot; on pense qu'il n'a pas la lumière à tous les étages; juste un gamin insouciant, avec un t-shirt troué et trop ample et aucun bagage avec lui, bien dans ses bottes bien trop grandes pour lui. Pour le reste, on peut dire qu'il a quelque chose de tendre, de mignon, d'enfantin. Il respire une sorte d'étrange joie de vivre, d'innocence insolente, hors du temps et le Kaijin ne semble capable que de sourire ou de s'émerveiller des choses autour de lui. Rien ne le rend jamais triste, ne lui fait jamais peur.

Tout simplement, il est un être heureux, un garçon ou une fille solitaire qui vagabonde dans l'ancien centre-ville sans crainte ou haine. Tout est merveilleux pour lui, comme s'il découvrait la vie pour la première fois.

Quelque chose te différencie ? Sous sa forme humaine, rien ne différencie R99 d'un adolescent japonais quelconque. Son physique est menu mais banal et il n'a aucune marque sur le corps. Il n'est rien de plus qu'un être muet qui sourit aux anges et porte des vêtements trop grands.

Tu veux connaître mon histoire ?

R99 n'a pas de nom. Il n'a trouvé sur un vieux dossier que ce code, celui de symptômes, signes et résultats anormaux d'examens cliniques et de laboratoire d'après la classification internationale des maladies; il s'est donc baptisé de ce nom, alors que j'adis on l’appelait l'Ikiryô, enfant des émanations maléfiques de l'aku no goten, l'Arbre du Mal. Né spontanément dans les ruines du Palais du Mal durant l'Incident de 1995, il fut un des premiers "kaijin spontanés" de la ville, insaisissable prédateur urbain aux multiples formes, créature atroces sans os et composés uniquement de muscles et de tendons qui chassait les humains en prenant l'apparence de leurs proches pour les tromper et les dévorer. Et quand le temps passa et qu'il gagna en puissance, l'Ikiryô obtint également la lucidité qui lui permit de dépasser le stade de la créature sauvage continuellement affamée. Il du survivre dans l'ancien centre-ville en dévorant autant les humains qui s'y perdaient que ses congénères, grandissant sensiblement en puissance tandis qu'il se nourrissait de Kaijin de plus en plus fort. Difficile à saisir, toujours caché hormis quand il bondissait sur sa proie, on parlait souvent de lui à cette époque révolue, comme le cauchemar de cette étrange ville...

Et un soir, aux confins de l'arbre maléfique qui l'avait vu naître, un Kaijin le mit à terre et lui prit ce titre qu'on lui avait attribué, celui de Nurarihyon, le plus fort des Kaijin. Nichiren, jeune créature ambitieuse et désireuse d'obtenir ce titre pour guider leur espèce alors que Ikiryô ne désirait que vivre au jour le jour, le laissa entre la vie et la mort, refusant étrangement de le dévorer. Elle l'abandonna mourant entre deux racines de l'Arbre, sous le regard d'agent de la Yomotsu qui profitèrent de la faiblesse du Kaijin pour s'en saisir et le sédater pour le contenir en isolement. A partir de là, il fut le cobaye de la corporation, et ce pour plus d'une dizaine d'années. De cette période, il ne se souvient presque de rien sauf d'une attente interminable, insupportable. Aucun test de la Yomotsu ne sembla fonctionner sur lui, donnant des résultats allant du bizarre à l’aberrant; faisant qu'on classa son dossier en "R99". Ikiryô s’affaiblit alors de jour en jour, diminuant de taille, de corpulence. Il devint si chétif qu'on pensait qu'il allait mourir, présence évanescente et silencieuse dans un incubateur. On l'oublia là, comme une expérience éternellement infructueuse jusqu'à un incendie provoqué dans les laboratoires de l'entreprise par un agent Ho-Masubi devenu incontrôlable. Ikiryô fut libéré de sa cellule par accident et avant même qu'il n'eut récupéré tous ses sens, il avait déjà pris d’instinct une dizaine de formes différentes pour fuir sans que jamais on ne le retrouve.

Écumant la ville pour finalement atteindre sa périphérie, R99 comme il avait décidé de s’appeler la quitta purement et simplement pour gagner les campagnes, croisant peu d'humains et aucun Kaijin. Il s'établit dans le premier lieu qu'il trouva, un vieux manoir abandonné où il se recroquevilla pour attendre et reprendre des forces, petite chose sans éclat avec un fuzen ridicule...


Qui se cache derrière l'écran ?

Prénom/pseudo : Melkin, PapaBear.
Age : 32 ans.
Où as tu trouvé le forum ? Mine!
Comment le trouves-tu ? Pareil.
Un dernier mot ? Prout!

crédit (c) Chaussette


And I'll be forgotten
no matter how hard I try I'll be a wasted life
. I am a wasted life so this is my goodbye, let me know when I'll go. Will I be loved, will someone care I'm not there ? Am I enough ? I'll stop hoping, stop wishing, stop singing, stop living. Stop, I'll stop. I'll stop moving, stop breathing, stop thinking, stop living. Stop, Just stop.


Dernière édition par R99 le Mer 17 Fév - 22:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t402-r99-i-wake-up-put-on-my-face-identify-with-the-human-race#4789 http://tokusatsu.forum-pro.fr/t406-r99-i-am-a-wasted-life#4824
avatar


 
Mitani Moka
Tokusatsu

Messages : 115
Age du perso : 25 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
Tokusatsu
MessageSujet: Re: R99 ▌ I wake up, put on my face, identify with the human race.   Ven 22 Jan - 1:31


autovalidation☆desu-desu !

Ô joie et bonheur, me voilà officiellement parmi nous ! On peut dire que maintenant je fais parti de la bande, alors je peux te la péter ! ♥

Cependant je n'oublie pas de faire recenser mon avatar et si je suis un Tokusatsu, de mettre mon armure et pseudo dans la liste pour que tout soit bien ordonné. Niveau journal de bord, je pense à faire ma fiche de relation qui comprend mes liens et ma liste de rps. Et si je cherche un ou plusieurs partenaires de jeu, je vais checker les demandes de rp ou en poster une ! Je n'oublie pas non plus de mettre le lien de ma fiche de prez' dans mon profil pour qu'on puisse la voir facilement !

Sinon, entre deux rps et recherches diverses je me propose de nous rejoindre à la cafétéria pour un max de flood et de délires !


And no one can put out my fire ★ MITANI MOKA;
It's so hypnotic the way he pulls on me, It's like the force of gravity right up under my feet. It's so erotic, this feeling can't be beat, It's coursing through my whole body... feel the heat. Girls they just wanna have some fun, get fired up like smokin' gun on the floor til the daylight comes. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokusatsu.forum-pro.fr/t380-koko-breum#4507 http://tokusatsu.forum-pro.fr/t381-moka-chan-do-m-extreme-masochist#4525
 
R99 ▌ I wake up, put on my face, identify with the human race.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wake me up...
» SO WAKE ME UP WHEN IT'S ALL OVER.24/07 à 02h56
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» Gee ♦ Hey Charly wake up !
» SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokusatsu!! :: Bienvenue chez nous ! :: Nos fiers héros :: Fiches validées-